artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Niccolò Vito Piccinni (1728 1800)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Niccolò Vito Piccinni (1728 1800)   Lun 21 Mai - 0:59

Niccolò Vito Piccinni est un compositeur italien né à Bari (Italie) le 16 juin 1728 et mort à Passy (Paris) le 7 mai 1800. Il est parfois prénommé Nicola et son nom se trouve également écrit Piccini.
Elève au conservatoire de Naples, il a comme professeurs Leonardo Leo et Francesco Durante et comme compagnon d'études Pasquale Anfossi. Il compose son premier opéra, Donne dispettose, en 1754. En 1758, il écrit un nouvel opéra, Alexandre aux Indes sur un livret de Métastase. Puis, Piccinni déménage à Rome, et y connaît un succès considérable avec, par exemple, la bonne Fille (1760), tiré d'une œuvre de Carlo Goldoni. Il composa ensuite plus de cinquante nouvelles œuvres lyriques, et remania Alexandre aux Indes en 1774. Mais il fut surtout apprécié grâce à ses opéras bouffes. En 1773, sa réputation à Rome commença à pâlir devant celle d'Anfossi et en 1776, il accepta une invitation de la cour de France et devint professeur de chant de la reine Marie-Antoinette et directeur du Théâtre-Italien. Il décida alors de se consacrer principalement à l'écriture d'opéras et, en 1778, il composa son premier opéra français, Roland, qui lui apporta une renommée importante. C'est à Paris qu'il rencontra un autre compositeur, avec lequel il eut une rivalité bien connue : Gluck. Ce dernier réformait l'opéra dans le but d'y introduire davantage de vérité dramatique. Cette querelle d'artistes augmenta la notoriété de Piccinni, mais elle tourna à l'avantage de Gluck. L'opéra Iphigénie en Tauride de Piccinni (1781) fut joué deux ans après l'œuvre homonyme de son concurrent. Ce fut en 1783 que Piccinni fait jouer Didon, son œuvre considérée comme la plus réussie. La même année, il se voit accorder une pension de la cour de France. Mais à partir de 1784, il connaît une période difficile, la concurrence d'Antonio Sacchini et d'Antonio Salieri le mettant en difficulté et plusieurs de ses opéras étant des échecs publics, en particulier son Pénélope en 1785. Connaissant quelques ennuis lors de la Révolution française, sa pension lui est supprimée en 1791, et le mariage de sa fille avec un jacobin lui valant un séjour en prison, il repart à Naples et de là à Venise, où il compose Griselda (1793). Puis, en 1798, il retourne à Paris, où il est nommé inspecteur au Conservatoire, le sixième du nom. Sa santé est alors devenue très précaire et il ne peut assurer les devoirs de sa charge.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
joachim

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 71
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Niccolò Vito Piccinni (1728 1800)   Lun 26 Jan - 22:06

Face à la notoriété actuelle de Gluck, ce pauvre Piccinni est bien oublié aujourd'hui.

Jusqu'à présent je n'avais écouté que quelques extraits d'opéras, quelques ouvertures et un concerto pour flûte !

Je suis en ce moment à l'écoute de L'Americano, un intermezzo en 2 actes, à quatre voix seulement (2 sopranos, un ténor, un baryton). Je suis absolument enchanté par cette oeuvre. Si ses autres opéras sont à l'avenant, je trouve que Piccinni est bien supérieur à Gluck !

En plus, comme il s'agit d'un téléchargement, je n'ai pas de livret, donc je ne comprends rien à l'action, mais la musique suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Niccolò Vito Piccinni (1728 1800)   Lun 26 Jan - 22:14

Pour le livret tu peux toujours tenter la base de données d'ODB-opéra, c'est une mine d'infos.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
joachim

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 71
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Niccolò Vito Piccinni (1728 1800)   Lun 26 Jan - 22:29

J'ai déjà regardé : il y a plusieurs opéras de Piccinni, mais pas l'Americano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Niccolò Vito Piccinni (1728 1800)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Niccolò Vito Piccinni (1728 1800)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Niccolò Piccinni (1728-1800)
» Niccolò Vito Piccinni
» La tragédie lyrique réformée (Piccinni, Sacchini, Bach...)
» Pneu - Don Vito - Edible women le 29 mars au MOJO, Mtp!
» Liste de 1500 symphonies françaises composées de 1750 à 1800

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 1er étage : Le bureau des compositeurs :: période classique-
Sauter vers: