artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The Beatles

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy

avatar

Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: The Beatles   Mer 20 Déc - 23:11

The Beatles est un groupe de rock britannique, qui demeure, en dépit de la séparation de ses membres en 1970, l'un des groupes de rock les plus populaires au monde. En neuf ans d'existence, les Beatles firent paraître 12 albums et composèrent plus de 200 chansons1, de 1961 à 1970.

Les chansons des Beatles ont marqué les années 1960 et les générations suivantes et leurs mélodies ont été adaptées à de nombreux styles musicaux, notamment le jazz ou le classique (symphonique). Aujourd’hui, le groupe jouit toujours d’une grande popularité, leurs chansons sont jouées et reprises dans le monde entier. Les auteurs-compositeurs John Lennon et Paul McCartney restent célèbres comme créateurs de standards qui ont fait l’objet de quelques milliers d’adaptations dans les décennies qui suivirent.

Les Beatles demeurent les artistes ayant vendu le plus grand nombre de disques au monde. Le dernier chiffre publié (dans les années 1980) dénombrait plus de 1,2 milliard de supports sonores vendus à travers la planète. Un biographe de Paul McCartney a calculé par ailleurs dans les années 1970 qu’à tout moment l’une des 1 200 interprétations de la chanson Yesterday était jouée par une radio quelque part dans le monde.

La «beatlemania» fut un phénomène d’ampleur et à plusieurs facettes. La jeunesse prend goût à se coiffer et s’habiller à la Beatles, comme en témoignent les photos de l'époque, prises dans les rues. Par exemple, des disquaires se spécialisent sur la discographie des Beatles, et pour mieux gérer ses stocks la société EMI/Parlophone propose la présouscription des albums à suivre, même s'ils sont encore à l'état de projet. L’atmosphère hystérique des concerts rend parfois ceux-ci presque inaudibles; le premier ministre britannique remarque néanmoins que ces artistes constituent pour le pays une excellente « exportation », notamment en termes d’image : celle de jeunes gens souriants, polis, bien habillés, et pleins d’un humour très britannique lors des interviews. Ils seront décorés par la reine du Royaume-Uni, le 12 juin 1965, de la médaille de Member of the British Empire (MBE). C’est en fait la plus basse des décorations. Qu’importe ! Certains MBE, froissés, renverront par dépit leur propre croix à Sa Très Gracieuse Majesté. Les vrais honneurs arriveront beaucoup plus tard, quand Sir James Paul McCartney, ainsi que Sir Michael Jagger, des Stones seront anoblis et d'ailleurs châtelains.

Il vont profiter des grands débuts de l’ère de la communication, donner des concerts dans des salles de plus en plus grandes, se servir de l’essor de l’industrie musicale et de la télévision avec des émissions de plus en plus regardées par un public essentiellement composé des jeunes de tous les pays : les Beatles furent les premiers à passer dans une émission diffusée en « Mondovision », dans le monde entier en juin 1967 (avec la chanson All You Need Is Love).

Depuis 1965, les Beatles ne chantaient pratiquement plus qu’en playback à la télévision et Paul s’en expliquait : « Nous faisons un très important travail de studio, corrigeant inlassablement la moindre imperfection avec une précision maniaque. Pas question d’offrir aux téléspectateurs, alors que ce son existe, un autre son déformé par les mauvais studios des plateaux de TV ». Toujours en 1965, les Beatles prennent la résolution de ne plus donner d’autographes : « Nous n’avons tout simplement pas assez de bras, et nous devons tout de même pouvoir utiliser nos guitares de temps en temps ! ».

Derrière le succès, outre la qualité des chansons, un marketing sans faille : on essaie de mettre dans chaque album une chanson qui plaît à la génération d’avant (Till There Was You, You Really Gotta Hold on Me ; Besame Mucho restera dans les cartons) ; et aussi un standard du rock (Please Mr Postman, Kansas City).

Pour ne pas se faire cataloguer comme « Mods » et perdre le public des « Rockers », Brian Epstein a eu une idée : les Beatles, retrouvant un moment le cuir de leurs débuts, vont sortir un disque de quatre titres de rock pur et dur (Matchbox, I Call Your Name, Long Tall Sally, et Slow Down) qui sera le « disque des initiés » et montrera « ce que les Beatles savent vraiment faire quand ils le veulent ». Satisfaits par cet os à ronger, les rockers ne dénigreront plus les Beatles eux-mêmes, mais les fans qui achètent leurs autres disques et ne sachant pas ce qu’est la vraie musique des Beatles, qui ont montré qu’ils savaient faire bien mieux que de la pop. La présence d’un « standard de rock » deviendra pour se concilier ce public (mais aussi pour se faire plaisir) un incontournable des albums.

Dans le film A Hard Day’s Night, tourné en noir et blanc pour ne pas coûter trop cher, mais aussi pour masquer le fait qu’ils n’ont pas la même couleur de cheveux, et confié à Richard Lester, les Beatles orchestrent habilement leur propre légende, avec un humour très britannique. Cet humour devient délirant avec Help !, à l’été 1965 (couleurs), où les Beatles se moquent d’eux-mêmes. On va jusqu’à les comparer aux Marx Brothers, ce que John estime excessif. George Harrison, lui, noue une solide amitié avec Eric Idle et le groupe des Monty Python.

L’album Rubber soul sera plus tard ainsi nommé pour pasticher l’expression plastic soul (âme influençable). Rubber SOLE, qui se prononce presque à l’identique, signifie semelle de caoutchouc !
John Lennon avait soigné son personnage avant-gardiste en écrivant en 1964 et 1965 deux livres de courtes nouvelles dans un style imagé et surréaliste, In His Own Write, puis A Spaniard in the Works. La critique de l’époque ne leur fait pas bon accueil, mais Christiane Rochefort traduira le premier sous le titre En flagrant délire.

Entre-temps, le Beatles fan club travaille à chouchouter un réseau de fans à qui on concède des bonus (photos inédites, disques hors commerce offerts à Noël) fans qui contribuent à entretenir la popularité des Beatles dans l’opinion. Interviennent Brian Epstein pour la partie organisation et George Martin pour la partie musicale. Dès le début des années 1960, George Martin fait à tout hasard enregistrer un album de musique symphonique inspirée des Beatles. Un autre, plus élaboré, suivra bien plus tard pour le remplacer. Vers l’an 2000, un CD nommé Beatles Go Baroque et issu des pays de l’Est fera de même.

En février 1968, ils composent Lady Madonna, titre qui sera publié comme single. The White Album (L'Album blanc) paraît en 1968, collection d'une trentaine de titres composés pendant leur voyage en Inde et enregistrés ensuite séparément par chacun des membres .Il est salué comme une nouvelle réussite, où l'influence de Harrisson est plus affirmée.D'ailleurs,avant d'enregistrer le premier titre de cet album "Back In The USSR" Ringo Starr prend la mouche et, sur une mauvaise blague de Mc Cartney quitte le groupe.Malgré cela les fab four enregistrent à 3 avec le bassiste (Mc Cartney) à la batterie et le guitariste (Harrison) à la basse. Leurs deux derniers albums s’intitulent Abbey Road en 1969, aux couleurs très mélancoliques et Let It Be sorti en 1970 (mais enregistré avant Abbey Road). Les harmonies polyphoniques qui les avaient rendus célèbres sont de retour, et contribueront au succès d'Abbey Road (c’est leur album le plus vendu après Sgt. Pepper). Mais celui-ci est constitué en partie de collages entre elles de chansons ébauchées et inachevées. L’habitude fut prise de dire que la face A de l’album reflète principalement l’influence de Lennon et la face B celle de McCartney. Cette dernière aurait même été « fabriquée » par G. Martin, sans que les quatre n'aient joué ensemble à aucun moment. Même si le succès est toujours présent, le plaisir de jouer ensemble ne semble plus les attirer. Les Beatles disent ici pour de bon adieu aux Beatles, en montrant une dernière fois les chansons qui auraient pu être. L’avant-dernière plage — qui aurait dû être la dernière — s’intitule The End. La dernière plage du dernier disque des Beatles est minuscule (Her Majesty) et parle d’une manière peu commune de la reine d'Angleterre. En dépit des protestations de Paul McCartney, George Martin l'inclut à l'album.
Suite notamment aux tensions au sein des Beatles, les chemins de ses membres divergent: Le 10 avril 1970, Paul McCartney sort son premier album solo McCartney et annonce officiellement qu'il ne fait plus partie du groupe. Il connaîtra par ailleurs le succès avec son nouveau groupe Wings, tandis que John continue à faire des chansons engagées comme Working class hero , Imagine et Give peace a chance, jusqu’à son assassinat le 8 décembre 1980 par un déséquilibré à qui il avait signé un autographe quelques heures plus tôt au pied de son appartement dans le Dakota Building à New-York.

À la mort de John, quand il leur fut demandé s’ils comptaient rejouer ensemble, George répondit : « Tant que John sera mort, les Beatles ne rejoueront plus ensemble. ». George s'associa plus tard aux membres encore en vie pour le projet Anthology en 1994-95 qui réunit les Fab Four par l’intermédiaire de deux maquettes inédites de John Lennon : Free as a bird et Real love. George Harrison est décédé le 29 novembre 2001 à Los Angeles des suites d'un cancer.

Avec l’accord des autres membres survivants (George le lui a donné juste avant sa mort) et de Yoko Ono, Paul McCartney sort en 2003 une version nettoyée et « déspectorisée » de Let It Be (Phil Spector est le producteur à l’origine du « mur de son » caractéristique d’artistes comme Ike et Tina Turner, entre autres, à qui John Lennon avait confié le son de Let It Be et de ses albums solo ultérieurs). Paul ne lui avait jamais pardonné les violons plaqués sans même le prévenir sur The Long and Winding Road.

Pour dramatiser l’objectif à la fois de retour aux sources et de simplicité voulue, sa pochette reprend les négatifs des photos de Let It Be et en 'noir et blanc'.

La version fait découvrir que les Beatles n’avaient à cette époque rien perdu de leur cohésion initiale, et avaient même, pour peu que le mixage fût bien fait, un son qui ne cédait rien en qualité et en simplicité à celui de leurs tout premiers albums. Le résultat fera dire à un critique américain, à propos de Phil Spector qui se débat au même moment avec la justice dans une accusation de meurtre : « Après avoir entendu cet album Let it be… naked, je me rends compte que Spector s’était rendu coupable de bien plus grave que le meurtre dont on l’accuse ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Nombre de messages : 165
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: The Beatles   Lun 5 Fév - 21:12

Personne n'aime les Beatles ici ? tout n'est pas hyper bon mais y'a des chansons splendides ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 47
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: The Beatles   Lun 5 Fév - 21:15

C'est un des groupes incoutournables des années 1960. J'ai peu eu l'occasion de les écouter, mais leurs chansons me plaisent beaucoup.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Stadler
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 248
Age : 48
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: The Beatles   Lun 5 Fév - 22:22

kfigaro a écrit:
Personne n'aime les Beatles ici ? tout n'est pas hyper bon mais y'a des chansons splendides ! Wink

Comment ça, tout n'est pas hyper bon Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Tout est exceptionnel I love you I love you I love you

Attention, je me transforme en lapin excessif Very Happy Very Happy Very Happy

lol! lol! lol!

_________________
Stéphane

"Vous vous êtes trompés d'instrument. - Monsieur, nous n'avons que des clarinettes en ut. - Eh bien, transposez à la tierce inférieure. - Nous ne savons pas transposer. - Alors, ma foi, taisez-vous. - Ah! par exemple! nous sommes membres de la société, et nous avons le droit de jouer comme les autres." - Berlioz - Les Grotesques de la Musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
kfigaro



Nombre de messages : 165
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: The Beatles   Ven 9 Fév - 20:36

steph-libouton a écrit:
Comment ça, tout n'est pas hyper bon Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
J'ai un peu de mal avec "Ob-la-di, ob-la-da" ou "Yellow submarine", ce sont certes des mélodies qui frappent l'esprit immédiatement mais qui personnellement m'ennuient assez vite, par contre je suis fou de celles ci :

- Paperback writer (quel rythme !)
- Taxman
- Julia
- Good Day Sunshine
- Good Night
- Dear prudence
- Tomorrow Never Knows
- Happiness Is A Warm Gun
- She's leaving home (craquante celle là tout de même !)

et d'autres que j'oublie...

j'adore leur période "rock" plus que leur période pop ("she loves you", etc... ça je ne raffole pas du tout) d'ailleurs j'aime bien aussi leurs reprises de Chuck Berry, Little Richard ou leur "She's a woman !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
joachim

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 72
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: The Beatles   Sam 10 Fév - 18:49

J'avoue humblement que pendant les années 1960, c'est à dire en plein succès des Beatles, je ne les appréciais pas Embarassed
Pourquoi ? Cet essor des chansons anglaises (ils n'étaient pas les seuls) m'énervait, moi qui étais habitué aux bonnes chansons françaises d' Edith Piaf ou Bécaud ou Trenet. Je n'aimais pas non plus ce look des cheveux longs.
C'est maintenant que je les apprécierais davantage, à moins qu'il y ait un brin de nostalgie des années passées.

Par contre, j'aime les oratorios de Paul Mac Cartney, en particulier celui qui vient de sortir, Ecce cor meum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ty-annna

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 42
Localisation : 95
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: The Beatles   Ven 1 Juin - 19:23

A part Yesterday (c'est John je pense) je ne suis pas fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nous-les-zerossuperforum.fr
kfigaro



Nombre de messages : 165
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: The Beatles   Lun 4 Juin - 10:35

Ty-annna a écrit:
A part Yesterday (c'est John je pense)
hé non Ty-annna ! Wink cette chanson est chantée et signée par McCartney !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Ty-annna

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 42
Localisation : 95
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: The Beatles   Lun 4 Juin - 13:58

pour l'info, sur M6 ils disent que c'est John...

(Classer confidentiel... Je sais pas s'ils donnent de bonnes infos) ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nous-les-zerossuperforum.fr
kfigaro



Nombre de messages : 165
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: The Beatles   Lun 4 Juin - 15:40

M6 a tort ! :

Citation :
Un jour, Paul (McCartney) croit se souvenir d'une vieille mélodie, la joue à George Martin - qui possède une importante culture musicale - et lui demande de retrouver la chanson d'origine pour acheter les droits d'adaptation, afin de la mettre à son répertoire. Les recherches restent vaines : il semblerait que la mélodie dont croit se souvenir Paul n'existe pas. Celui-ci va travailler dessus alors qu'il est en vacances chez son ami Bruce Welch, le guitariste rythmique des Shadows, en lui donnant le nom de Scrambled eggs, puis en changera le nom en Yesterday. George Martin suggère un quatuor à cordes pour son arrangement, ce qui à l'époque est considéré comme provocateur : qui a jamais vu en 1965 un orchestre de rock se faire accompagner d'un quatuor à cordes ? Quinze ans plus tard, cette chanson deviendra un standard, avec plus de 200 interprétations enregistrées, et une biographie de McCartney estimera que statistiquement, sur la planète, il y a à chaque instant une radio quelque part qui est en train de la passer.

* extrait de wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_McCartney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Ty-annna

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 42
Localisation : 95
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: The Beatles   Lun 4 Juin - 22:47

ok pour le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nous-les-zerossuperforum.fr
zerlinette

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: The Beatles   Dim 10 Juin - 23:19

Avec notre chorale, nous chantons actuellement un arrangement de "let it be" pour quatre voix : c'est superbe!

Zerlinette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raconte-moi.niceboard.com/index.htm
kfigaro



Nombre de messages : 165
Age : 48
Localisation : France
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: The Beatles   Lun 11 Juin - 10:08

Pas leur meilleur titre pourtant (enfin à mon humble avis), un beau titre pour choeur : "Good day sunshine", ça rendrait sûrement bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
zerlinette

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: The Beatles   Mar 12 Juin - 0:00

Il existe probablement un arrangement, je vais m'informer! Merci pour l'info!

Zerlinette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raconte-moi.niceboard.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Beatles   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Beatles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE BEATLES REEDITES!
» The Beatles
» Expo Beatles à Issy
» Beatles Mono
» Les Beatles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 3e étage droite : Autres Musiques :: Rock'n roll-
Sauter vers: