artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Robert Massard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Robert Massard   Ven 4 Mai - 14:40

Robert Massard, né à Pau le 15 août 1925, est un baryton de l'Opéra de Paris dont la carrière s'est étendue de 1952 à 1984, années au cours desquelles il a participé à 1967 représentations : 1003 à l'Opéra et à l'Opéra comique, 964 en province et à l'étranger. Il s'est distingué par une diction exceptionnelle alliée à une grande sensibilité et reste une référence pour les générations de barytons qui lui ont succédé. La discographie de Robert Massard est monumentale. Il a enregistré les grands rôles de baryton avec les meilleurs interprètes de son temps, tels que Maria Callas, Marilyn Horne et Joan Sutherland, sous la direction de chefs prestigieux tels que Georges Prêtre, Colin Davis, Carlo Maria Giulini et John Eliot Gardiner. Robert Massard vit à Pau avec son épouse. Il est fréquemment invité comme membre du jury des concours nationaux et internationaux de chant et d'art lyrique.
« En fait, Alain Vanzo est au ténorat français ce que Robert Massard est aux barytons français ! Et ce n'est pas dans ma bouche un petit compliment ! » (Jérôme Royer, forumopera.com).
« Fier et autoritaire, le timbre conquérant, la diction parfaite, Robert Massard offre une interprétation de légende » (Catherine Scholler, à propos de Mireille de Charles Gounod par l'Orchestre symphonique et le Choeur de Paris sous la direction de Jésus Etcheverry, 2CD Accord 472 145-2, forumopera.com). Quel symbole de chanter un rôle de Robert Massard à l’Opéra-Comique ! ...De grands maîtres comme Robert Massard n’ont jamais sacrifié la taille de la voix à des effets de gueule » (Ludovic Tézier, baryton français, altamusica.com).
« Gabriel Bacquier, Ernest Blanc, Robert Massard, Alain Fondary sont des références pour moi, et j’espère être dans cette lignée » (Franck Ferrari, baryton français, altamusica.com). Il est fort difficile de chroniquer une représentation du Jongleur de Notre Dame quand on a dans l’oreille, depuis plus de quarante ans, les voix légendaires d’Alain Vanzo et de Robert Massard » (Catherine Scholler, resmusica.com)
« Quel « diseur », Robert Massard ! » (Ludovic Tézier, baryton français, odb-opera.com). « Robert Massard, très certainement le plus grand Athanaël de la discographie... On ne sait qu'admirer le plus chez le baryton français qui n'a vraiment pas connu la reconnaissance internationale qu'il méritait : la saine beauté du timbre, la franchise arrogante de l'émission, la clarté et la facilité de l'aigu, la qualité suprême d'une diction constamment mise au service de l'expression dramatique mais dépourvue de toute emphase, ou le relief conféré à un personnage en définitive vulnérable sous son apparente inflexibilité. Du très grand art et un modèle pour les générations futures » (Richard Martet, à propos de Thaïs de Jules Massenet, Choeurs et Orchestre sous la direction de Jésus Etcheverry, Accord- 2 CD 476 142-2, classicstodayfrance.com)
« La distribution comportait déja Alain Vanzo dans le rôle-titre, Jules Bastin en Prieur ; le truculent Robert Massard, l'un des plus grands barytons à l'ampleur vocale exceptionnelle, en débonnaire Boniface, ciselant avec un art consommé du chant et une diction française superlative les illustres couplets de la Légende de la Sauge » (Étienne Müller, à propos du Jongleur de Notre Dame de Jules Massenet, sous la direction de Pierre Dervaux avec l'orchestre de l'ORTF, pour le label Le Chant du Monde, concertonet.com).

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Robert Massard   Ven 4 Mai - 14:51


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
Robert Massard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROBERT MASSARD
» De l'origine des artistes.
» Verdi - Macbeth I & II
» Top 2 - Une belle paire de Robert!
» Robert Randolph au New Morning le 2 août 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: rez de chaussée : loge des artistes :: artistes lyriques-
Sauter vers: