artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 critiques de retransmissions radios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: critiques de retransmissions radios   Mar 5 Déc - 15:35

C'est par ici

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: critiques de retransmissions radios   Mar 5 Déc - 15:38

Retransmission Radio du 25 Novembre : Lohengrin (Wagner)

diffusée sans interruption cette production a le mérite de paraitre moins longue et ennuyeuse que certaines autres. Les artistes distribués à Lyon sont loin d'être des stars et défendent honorablement cette oeuvre de Wagner.
Après un premier acte laborieux, Gunnel Bohman (Elsa) se reprend petit à petit et donne un très beau troisième acte. Hugh Smith est un très beau Lohengrin jusqu'au 3e acte ou il s'effondre totalement notament dans le dernier aria (in fernem land...) pris trop rapidement et faux de bout en bout. Le roi, Telramund et Otrud sont tout à fait corrects. Quant au hérault qui n'apparait que dans deux ou trois scènes avec de courtes répliques, difficile de dire quoi que ce soit. Le choeur et l'orchestre de l'Opéra de Lyon sont corrects et la direction de Lothar Koenigs est propre et manque franchement d'entrain.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: critiques de retransmissions radios   Mar 5 Déc - 15:39

retransmission radio du 2/12/2006

Opéra en deux actes de Vincenzo Bellini donné en version de concert les 17 et 19 Novembre dernier à l’opéra de Lyon.
Natalie Dessay dans le rôle titre, libérée des contraintes d’une mise en scène est une Amina superbe et très émouvante. Ayant retrouvé ici ses capacités de comédienne elle donne à ce rôle une dimension exceptionnelle; la scène du somnambulisme du second est tout à fait remarquable et reste comme l’un des grands moments de la soirée. La voix est ferme et ne tremble pas dans les aigus; contrairement à « Lucia di Lamermoor » ou elle ne m’était pas apparue au mieux de sa forme, Natalie Dessay semble ici apaisée et très sereine.
Francesco Meli est un très bel Elvino. La voix est sûre et ne tremble pas dans les aigus. La aussi Meli excellent comédien fait ressortir les sentiments contradictoires qui agitent Elvino : l’amour, le chagrin, le mépris et le dépit qui le pousse dans les bras d’une femme qu’il n’aime pas. Quelle très belle surprise que cet Elvino après ses performances très critiquées de l’été dernier à Pésaro.
Carlo Colombara campe un comte Rodolfo humain et rend à ce rôle ses lettres de noblesses. Il ne tremble pas lorsqu’il s’agit de prendre la défense d’Amina face à tout un village persuadé qu’elle est parjure à ses serments sans savoir ce qu’est le somnambulisme. La tranquille autorité du comte Rodolfo est bien mise en valeur par cette très belle basse italienne. La aussi c’est une très belle surprise :la voix est puissante, grave et très belle. Voila un nom à retenir.
Sara Mingardo et Paul Gay respectivement alto et basse ont une belle voix mais ne sont guère mis en valeur par leurs rôles respectifs fort courts, je ne m’étendrai donc pas sur leur performance qui semble, au demeurant, tout à fait honorable.
Jaël Azzaretti est, vocalement, une belle Lisa mais c’est quand même le point faible de la distribution. Elle semble peu convaincue et du coup, lisa qui est censée être dévorée de jalousie à l’égard d’Amina qui a tout pour être heureuse, fait l’effet d’une jeune fille terne et effacée. Dans les ensembles elle est incapable de se faire entendre et dans les confrontations avec Rodolfo elle fait l’effet d’une mégère.
Les chœurs et l’orchestre de l’opéra de Lyon sont dans l’ensemble très convaincants et nettement plus motivés que par « Lohengrin » donné en Octobre dernier. La très belle direction du chef italien Evelino Pido, inspiré et très en forme ce soir la, donne très envie d’entrer « dans la danse »; il semble que Bellini lui réussisse plutôt bien.
Dans l’ensemble c’est une très belle soirée que France Musique a diffusé ce soir et dont on ne peut que souhaiter qu’elle sortira bientôt en CD ou, pourquoi pas, en DVD.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: critiques de retransmissions radios   Sam 17 Mar - 22:33

retransmission du 17 Mars 2007 : Les contes d'Hoffman

Si les deux représentations avec Janez Lotric furent au mieux correctes, celles avec Villazon sont le tristes récit d'un naufrage annoncé. Villazon est certes un très bon comédien, mais vocalement c'est pitoyable. Il chante faux un rôle qui a visiblement été transposé au moins un 1/2 ton plus bas. C'est d'autant plus regrettable que ce jeune homme avait une carrière brillante qui s'annonçait. Comme les chanteurs sont les mêmes je ne redirait pas ce que j'ai déjà dit dans un autre fil. Je maintiens quand même que Piollet est le pire des chefs que l'orchestre que l'Opéra de Paris ait jamais eu. Même Cambreling, qui est pourtant très irrégulier aurait fait beaucoup mieux, cela me parait maintenant évident.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: critiques de retransmissions radios   Ven 10 Aoû - 1:13

Représentation donnée en direct du Rossini Opéra Festival de Pésaro avec Marco Vinco : Selim; Alessandra marianelli : Fiorilla; Andréa Concetti : Géronio; Filippo Adami : Narciso; Bruno Taddia : Prosdocimo; Elena Belfiore : Zaïda; Daniele Zanfardino : Albazar; choeur de chambre de Prague; Orchestre Haydn de Bolzano et Trente; Direction Musicale : Antonello Allemanti.

Une production que j'ai trouvé sympathique bien que prise en cours (j'ai du manquer deux ou trois scènes), contrairement aux cousins italiens d'operaclick qui la descendent en flèche. Le Selim de Vinco surprend plus par la couleur de la voix, un peu à l"ancienne" que par autre chose. Marianelli est une belle Fiorilla, malgré son jeune âge, elle a je crois 21 ans, ce qui implique des imperfections inhérentes à toute prise de rôle. Concetti campe un Géronio solide avec une gouaille que n'ont pas forcément ses collègues et dans les ensembles c'est bien lui qui tire son épigle de jeu. Taddia, Belfiore et Zanfardino complètent de manière correcte la distribution. La direction d'Allemanti est honorable et donne vie de manière agréable à ce turc.

Maintenant si l'on compare cette production à l'enregistrement de Chailly avec Pertusi en Selim, Bartoli en Fiorilla et Corbelli en Géronio, il est certain que l'enregistrement est d'un calibre nettement supérieur à ce que j'ai entendu ce soir et Chailly a atteint un niveau d'excellence rare.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: critiques de retransmissions radios   

Revenir en haut Aller en bas
 
critiques de retransmissions radios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La valeur réelle des critiques en musique classique ?
» Les critiques pas sympas sur 30 Seconds To Mars!!
» Les radios associatives
» la liste des radios ce lundi 26/04
» Vos derniers CDs écoutés: critiques (Mars 2006)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 2e étage : musique classique :: musique classique-
Sauter vers: