artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tommaso Antonio Vitali (1663 1745)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Tommaso Antonio Vitali (1663 1745)   Jeu 26 Avr - 14:02

Né à Bologne le 7.3.1663, décédé à Modène le 9.5.1745
Il n'est pas rare que certains compositeurs baroques soient connus pour une seule page de musique. C'est le cas d' Albinoni avec cet Adagio qui n'est pas de lui. C'est le cas aussi de Vitali avec sa célébrissime Chaconne en sol mineur pour violon et continuo, dont l'authenticité est pour le moins contestée par les musicologues. Cette pièce d'attribution douteuse a en outre l'inconvénient d'avoir occulté à la postérité les oeuvres du père de Tommaso Antonio, Giovanni Battista Vitali (1632-1692), compositeur de premier plan de la seconde moitié du XVIIè siècle, chanteur et violoniste bolonais, membre de la célèbre chapelle de l'église San Petronio et de l'Academia Filarmonica. Élève de Maurizio Cazzati (1620-1677), qui dirigea la chapelle de 1657 à 1673 et inaugura la littérature pour violon avec ses Sonate a due violoni col basso (1656), Giovanni Battista devait composer de nombreux oratorios, et surtout jouer un rôle important dans le développement de la sonate en trio, tant pour ce qui concerne l'intégration dans l'écriture rythmique de l'héritage des danses populaires que pour l'abandon de contrepoint issu des écoles organistes au profit d'une virtuosité directement violonistique. Son célèbre recueil intitulé Artifici musicali (1689), qui groupe une soixantaine de pièces,réussira une belle synthèse entre la polyphonie à l'ancienne et l'émancipation technique du violon moderne. Tommaso est le fils aîné de la famille, et le plus brillant des élèves de son père. Né à Bologne, il fait aussi partie, très jeune, de la célèbre chapelle San Petronio. Lorsque Giovanni Battista se rend à Modène, en 1674, en qualité de vice maestro di capella à la cour du duc Francesco II d'Este, il emmène sa famille avec lui. C'est ainsi que, dès l'âge de douze ans, Tommaso Antonio fait partie de l'orchestre de la cour, où sa virtuosité s'impose assez rapidement comme supérieure à celle de son père. Après la mort de ce dernier, en 1692, son fils émancipe son talent et publie en trois années trois recueils de sonates à trois, et un autre de sonates pour violon et basse continue qui anticipent de quelques années celles de l'op. 5 de Corelli (1700). Devenu à son tour maître de chapelle de la famille d'Este, Tommaso Antonio se fixe à Modène. Il aura pour élève Evaristo Felice Dell'Abaco (1688-1742), qui fera connaître son art en Bavière et en France, et Jean-Baptiste Sénaillé (1688-1730), fils d'un des vingt-quatre violons du roi, qui apprendra auprès de lui une technique inconnue à Paris et qui deviendra l'un des plus célèbre compositeurs français de sonates pour violon, ouvrant la voie à Jean-Marie Leclair. L'apport de Tommaso Antonio Vitali dans l'histoire de la sonate pour violon consiste essentiellement dans la fusion des styles "d'église" et "de chambre" en un même modèle général adopté par toute l'Europe.

source : http://membres.multimania.fr/musiqueclassique/compositeurs.htm

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
Tommaso Antonio Vitali (1663 1745)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antonio Caldara (1670 - 1736)
» Antonio Sacchini ( 1730-1786)
» Antonio Pappano
» Padre Antonio Soler (1729-1783)
» Antonio Lucio Vivaldi (1678-1741)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 1er étage : Le bureau des compositeurs :: période baroque-
Sauter vers: