artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La cénérentola (1817)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: La cénérentola (1817)   Lun 27 Nov - 0:55

DVD de la production de l'opéra de Houston (1996)

Cécilia Bartoli est une très belle Angelina (cénérentola); la voix est sûre et les vocalises passent sans difficultés. Le jeu d'acteur reste cependant un peu en deça du niveau que l'on pourrait attendre de cette grande artiste. Cependant les progrès qu'elle a accompli entre l'enregistrement de Milan en 1993 sous la direction de Chailly et la production de Houston sont spectaculaires.
Raul Gimenez qui remplace William Matteusi à Houston donne à voir et à entendre un beau Ramiro. Gimenez a sans doute possible la voix du rôle avec de très beaux aigus. Il est cependant inégal au niveau du jeu d'acteur même s'il prend un réel plaisir à se moquer de Don Magnifico et des demies soeurs de cendrillon.
Alessandro Corbelli est inénarrable en Dandini. Déja très bon en 1993, il est excellent en 1996 et il s'éclate pendant toute la soirée tant dans la partie vocale que dans on jeu d'acteur.
Idem pour Enzo Dara qui donne à Don Magnifico une envergure exceptionnelle. Il vit son rôle à 100%.
Laura Knoop et Jille Grove qui remplacent les deux chanteuses de Milan, ont la voix de leurs rôles respectifs (Clorinda et Tisbé) mais en font trop quant à leur jeu de scéne et sont en deça de leurs collègues. Elles tiennent cependant la route vocalement et rattrapent cette faiblesse.
Michele Pertusi qui promène Alidoro depuis de nombreuses années a, lui aussi, fait des progrès spectaculaires entre l'enregistrement milanais et la production houstonienne. Son charisme compense les faiblesses qu'il peut avoir, à l'époque, comme acteur (cette remarque vaut aussi pour Cécilia Bartoli).
Dans la fosse Christophe Eschenbach tient son orchestre d'une main sûre et donne un feu d'artifice musical. Les choeurs sont le gros point faible au niveau scènique : rien ne transparait et c'est d'une platitude telle qu'on a envie d'aller leur donner un coup de pied aux fesses pour les secouer un peu. Par contre vocalement, il n'y a rien à leur repprocher.
La mise en scène, par ailleurs traditionnelle, mise plutôt sur l'accent comique de l'oeuvre et permet aux chanteurs de s'amuser un maximum.

En résumé, malgré quelques faiblesses au niveau scénique, c'est une production enlevée ou chacun, soutenu par un chef en grande forme, prend un vrai plaisir à chanter.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace


Dernière édition par calbo le Dim 6 Avr - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Marcus

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 43
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Jeu 1 Fév - 1:47

Calbo, il me semblait bien que tu en avais déjà parlé quelque part Smile :



Je ne sais pas si tu as déjà lu mon post à ce sujet sur Music@, mais je viens d'acheter ce DVD et je le regarderai probablement le week-end prochain. Je précise que je ne connais pas encore cet opéra (à part l'ouverture). Ce sera donc une première pour moi.
Je vois que ton avis est "globalement positif", malgré quelques petites réserves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Jeu 1 Fév - 11:46

J'en ai parlé à coup sûr sur Autour de la musique classique (le forum de xavier) et sans doute sur musica. A force de parler des mêmes sujets partout, je finis par m'embrouiller les idées.
Mais c'est vrai globalement le DVD est nettement meilleur que le CD du moins vocalement. Mes réserves sont de l'ordre scénique, mais bon quand on a 30 ans (c'est l'âge de Bartoli et de Pertusi à l'époque de la production de Houston), on a encore le temps de faire des progrès.
Je te souhaite une bonne soirée devant ce DVD et donc aussi une bonne découverte de l'oeuvre.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Snoopy

avatar

Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Ven 2 Fév - 1:09

Je ne connais pas cette version, mais je n'aime pas trop cet opéra en fait. J'ai été déçu quand je l'ai écouté. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Ven 2 Fév - 1:11

Snoopy a écrit:
Je ne connais pas cette version, mais je n'aime pas trop cet opéra en fait. J'ai été déçu quand je l'ai écouté. pale

Tout dépend de la version que tu as écouté. Si tu es tombé sur un cast moyen voir médiocre, effectivement ca n'aide pas vraiment à aimer un opéra.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Snoopy

avatar

Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Ven 2 Fév - 1:27

C'est hélas possible. D'où l'interet de bien choisir un bon enregistrement lors d'une première écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Ven 2 Fév - 1:31

Snoopy a écrit:
C'est hélas possible. D'où l'interet de bien choisir un bon enregistrement lors d'une première écoute.

Exact. Je ne conseille pas ce DVD uniquement pour Pertusi. Le cast est tout à fait cohérent, et l'on voit que l'ensemble des chanteurs s'éclatent pendant toute la durée du spectacle.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Marcus

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 43
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Lun 5 Fév - 0:53

J'ai regardé le DVD hier soir et ça m'a bien plu, c'est très pétillant, même si je n'ai pas eu le même coup de foudre que pour le Barbier de Séville avec le film de Ponnelle.
J'aime beaucoup Cécilia Bartoli.
Quant à Michele Pertusi, c'est la première fois que je le voyais en action. Très belle voix. Il est par ailleurs vraiment méconnaissable par rapport aux photos que tu nous a montrées en avatar Wink .

Finalement, à part le fait qu'il n'y a pas de citrouille changée en carosse, de méchante belle-mère et de gentille marraine, c'était assez proche de l'histoire de Cendrillon que je connaissais Smile .

Pour mon prochain Rossini, j'hésite maintenant entre l'Italienne à Alger ou le Turc en Italie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Lun 5 Fév - 11:53

Marcus a écrit:
J'ai regardé le DVD hier soir et ça m'a bien plu, c'est très pétillant, même si je n'ai pas eu le même coup de foudre que pour le Barbier de Séville avec le film de Ponnelle.
J'aime beaucoup Cécilia Bartoli.
Quant à Michele Pertusi, c'est la première fois que je le voyais en action. Très belle voix. Il est par ailleurs vraiment méconnaissable par rapport aux photos que tu nous a montrées en avatar Wink .

Finalement, à part le fait qu'il n'y a pas de citrouille changée en carosse, de méchante belle-mère et de gentille marraine, c'était assez proche de l'histoire de Cendrillon que je connaissais Smile .

Pour mon prochain Rossini, j'hésite maintenant entre l'Italienne à Alger ou le Turc en Italie...

Heureuse de voir que le DVD t'a plu. Les costumes peuvent transformer un être humain à ce point et j'en ai encore eu la preuve fin Janvier dans La damnation de Faust présentée à Parme.
Pour L'italienne à Alger, je ne saurais trop te conseiller le DVD avec Horne dans le rôle titre tellement c'est magistral à tous points de vue. Pour Le turc en Italie, il existe une version avec la divine, mais il y en a également une avec le duo Pertusi/Bartoli qui est tout aussi interéssante.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Dim 6 Avr - 12:51

Les CDs








_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Dim 6 Avr - 12:54

Les DVDs








_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Ven 11 Avr - 18:28

J'ai la deuxième édition mais en VHS. C'est une production du festival de Salzbourg 1988 avec un Araiza en grande forme et une très belle cenerentola d'Ann Murray.
En CD j'ai le premier CD cité. Un enregistrement asssez moyen tant de la part de Chailly, qui est pourtant un des grands chefs en activité que des artistes (eh oui messieurs/dames même Mimi) qui sont capables de faire nettement mieux.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Ven 11 Avr - 19:11

J'ai la deuxième version en CD : Valentini Terrani, Araiza et Dara.
Il me faudrait la réécouter pour donner un avis mais j'en ai un bon souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Sam 14 Juin - 11:20

Je n'ai pas pu résister ! J'ai passé une petite partie de la nuit à me regaler de ce DVD ... parce que c'est vraiment un petit bijou !!!

Une Bartoli, reine des trilles et un Dara désopilant (je crois que j'ai eu un fou-rire à chacune de ses interventions) ainsi qu'un plateau très à la hauteur ... bref un spectacle merveilleux pour un superbe opéra !!!

Seul petit bémol en ce qui me concerne : les décors sont plus que simplistes (les escaliers qui tournent dans tous les sens, à la Dario Fo) et des costumes vraiment très laids ... mais cela ne gâche pas le spectacle complètement assumé par tous les artistes, tant du point de vue vocal que théâtral.

I love you I love you I love you à ajouter à votre collection sans hésiter !!!
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Sam 14 Juin - 21:28

Enzo Dara est un Don Magnifico excellentissime. Qu'as tu pensé de l'Alidoro de Michele?

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   Sam 14 Juin - 22:07

calbo a écrit:
Enzo Dara est un Don Magnifico excellentissime. Qu'as tu pensé de l'Alidoro de Michele?

Tout à fait d'accord avec toi pour Enzo Dara et j'ai apprécié l'Alidoro de Michele Pertusi. Très belle voix, profonde, avec de très belles couleurs ... peut-être un peu en retrait sur le plan théâtral mais il faut dire qu'à ce point de vue, le niveau du plateau était vraiment très élevé !

Je trouve que l'équilibre est vraiment bien respecté entre tous les interprètes et c'est un fameux atout pour une représentation !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cénérentola (1817)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cénérentola (1817)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Justin Heinrich KNECHT (1752 - 1817)
» La cénérentola
» La gazza ladra (Rossini, 1817)
» Pierre-Alexandre Monsigny (1729-1817)
» Niels Wilhelm Gade (1817-1890)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 2e étage : musique classique :: opéra :: ROSSINI Gioachino-
Sauter vers: