artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Henry Purcell (vers 1658 1695)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Henry Purcell (vers 1658 1695)   Mer 11 Avr - 14:59

Son père, qui se prénomme également Henry, a participé comme chanteur et acteur à la représentation du premier opéra anglais, The Siege of Rhodes (Le Siège de Rhodes), à l'initiative de W. Davenant (1656); il deviendra même maître des choeurs de l'abbaye de Westminster. Son oncle Thomas (dont certains défendent la thèse qu'il fut, lui, le père d'Henry) sera musicien à la cour du roi Charles II à la suite du retour du monarque en 1660. Aussi Purcell va-t-il, dès son enfance, se familiariser avec la musique de cour, d'église et de scène, genres auxquels il se consacrera toute sa vie. Son frère cadet, Daniel (mort en 1717) deviendra également compositeur.
Alors qu'il est encore très jeune, Purcell sera invité à participer au choeur de la Chapelle royale. Le nouveau monarque revient juste de son exil en France et cherche avec enthousiasme à revaloriser la place de la musique à sa cour; il veut ainsi rivaliser avec le faste de Versailles, et il est à ce sujet révélateur que les enfants les plus âgés du choeur de la chapelle soient désormais invités à étudier la composition d'après le style français de l'époque. En 1673, Purcell est nommé conservateur des instruments de la cour, charge non rétribuée, mais qui lui permet d'obtenir un travail de copiste et de réparateur et accordeur d'orgues. Il succédera quatre ans plus tard à Matthew Locke (v.1630-1677) en tant que compositeur de l'orchestre des "violons du roi". Il devra ainsi composer de la musique de danse et des airs de caractère populaire. Plus tard, en 1679, il deviendra l'un des organistes de l'abbaye de Westminster, remplaçant ainsi son maître, le célèbre compositeur John Blow, et on lui commandera des oeuvres. En 1680, il écrira une série de fantaisies pour cordes, un chant de bienvenue en l'honneur de Charles II, Welcome, Viceregent of the Mighty King ainsi qu'une musique pour la tragédie de Nathaniel Lee Theodosius or The Force of Love ( Théodose ou la Force de l'Amour).
L'année suivante, Purcell se marie; en 1682, il est nommé organiste de la Chapelle royale. Il se révèle dès lors un compositeur fécond et très sollicité. Il va en effet composer, presque chaque année, une ode d'anniversaire ou une chanson de bienvenue pour quelque membre de la famille royale, mais également de la musique de théâtre et de la musique de chambre. L'année 1683 marquera une date importante: Purcell publie en effet sa première oeuvre, un recueil de 12 Sonates à trois; par ailleurs, on interprète son ode pour la fête de Sainte Cécile, Welcome to the Pleasures (Bienvenue à tous les Plaisirs). Purcell présidera peu après à l'édification, dans l'abbaye de Westminster, des orgues royaux, construits spécialement pour la cérémonie du sacre de Jacques II. En 1685, à l'occasion de ce couronnement, il écrit un anthem (motet "accompagné", en langue anglaise): My Heart is inditing of a Good Mater; il continue parallèlement à composer un grand nombre de musiques d'accompagnement pour des oeuvres scéniques et diverses pièces d'inspiration religieuse ou profane. En 1689, il compose une oeuvre en l'honneur du couronnement de Guillaume III et de la reine Marie, ainsi qu'une ode pour l'anniversaire de celle-ci (Now does the Glorius Day appear). La plus importante de ses compositions reste cependant son seul véritable opéra, Dido and Aeneas (Didon et Enée), dont la première fut donnée en décembre 1689 au Josias Priest's, un collège de jeunes filles de Chelsea. Suivirent alors diverses compositions qui sont connues aujourd'hui sous le nom de "semi-opéra" (dramatic operas), sortes d'oeuvres scéniques comportant d'importants épisodes musicaux, encore assez proches du masque. Les plus remarquables d'entre elles sont The Prophetess or The History of Dioclesian, (1690), King Arthur or The British Worthy (1691), The Fairy Queen (1692) et The Indian Queen (1695). Au cours de ces quelques années, Purcell va également composer de la musique d'accompagnement pour nombre d'oeuvres théâtrales. Cette musique de scène, même s'il est vrai qu'elle accapare une grande partie de son énergie, ne l'empêche cependant pas de continuer à composer d'autres sortes d'oeuvres, et plus particulièrement dans le domaine du chant à une ou deux voix, dans lequel il se révèle un maître de l'accentuation et un fin mélodiste. De plus, il va composer non seulement de la musique d'église pour la Chapelle royale, mais également toutes sortes de pièces de circonstance à l'occasion notamment de la célébration annuelle de la fête de Sainte Cécile. Citons également son célèbre Te Deum and Jubilate, en Ré Majeur, composé en 1694. C'est à Londres, le 21 novembre 1695, alors qu'il est au sommet de sa gloire, que Purcell mourra. Ses funérailles solennelles se dérouleront à Westminster le 26 novembre, avec la participation des choeurs de l'abbaye et de la chapelle royale. Il sera inhumé au pied de l'orgue de l'abbaye de Westminster.

source : http://membres.multimania.fr/musiqueclassique/compositeurs.htm

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
[CoYoT]



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Henry Purcell (vers 1658 1695)   Ven 20 Avr - 13:22

J'ai réécouté ce coffret dernièrement : http://www4.fnac.com/Shelf/article.aspx?PRID=1476025
Il regroupe l'Ode à Sainte Cécile, la Musique Funèbre pour la Reine Mary, l'Ode pour l'anniversaire de la reine Mary, La Reine Indienne et la Tempête. Tout ça est dirigé par Gardiner. C'est un pur délice pour mes oreilles. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Henry Purcell (vers 1658 1695)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henry Purcell (1659-1695)
» Henry Purcell, Didon et Enée
» Henry Purcell
» Purcell - Didon et Enée
» Henry Sauguet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 1er étage : Le bureau des compositeurs :: période baroque-
Sauter vers: