artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jean Sébastien Bach (1685 1750)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Jean Sébastien Bach (1685 1750)   Mar 10 Avr - 13:59

Grande famille de musiciens depuis le XVI S. Son père était musicien à la cour. J. S. Bach est le dernier enfant d’ une famille en comptant huit. Il a été élevé par Jean -Christophe, lui-même musicien (organiste). A 15 ans, il est au couvent du collège St Michel, et obtient une bourse grâce à sa voix. Sa formation musicale est telle, qu’il peut travailler seul en analysant ( lecture, déchiffrage, ...) d’autres compositeurs et fera de nombreux voyages pour écouter Reinken. A 17 ans, il quitte l’école pour commencer le métier de musicien. Il aura divers petits postes. A 18 ans, il est nommé organiste de l’église d’Arnstadt. Pour se perfectionner, il demande un congé d’un mois et part écouter Buxtehude. Il rentrera avec 3 mois de retard, ce qui lui vaudra quelques problèmes, et à 22 ans part à la recherche d’un nouveau poste, ce qu’il trouve à Mulhaüsen en tant qu’organiste et épouse Barbara. Mais il se sent à l’étroit et à 23 ans il entre comme organiste à la Chapelle de Weimar et pratique aussi la musique de chambre jusqu’en 1713. C’est en cette année que naît une bonne partie de ses oeuvres pour orgue; chorals de l’orgue Buchein, préludes, fugues, toccatas. Grâce à sa réputation d’organiste, il peut participer à tout ce qui concerne la musique de chambre, et aura 17 musiciens; e.a. 7 trompettistes, 1 timbalier.. En plus de sa musique d’église, il compose aussi des oeuvres dites concertantes italiennes, fort appréciées à la cour.( rmq: peut être en raison de la traduction de quelques oeuvres de Vivaldi (BWV 592,597), de Marcello (BWV 972, 987) ).
En 1714, il est nommé Konzertmeister mais avec comme contraintes de devoir composer et exécuter chaque mois, 1 cantate jusqu’en 1716 ; J.S. Bach en écrira ± 35. A la fin de cette période, on le mêlera à une intrigue de la cour, et sera donc mis à l’écart et, lorsqu’on remplacera le maître de chapelle de Dresde, on fera appel à quelqu’un d’autre. Il perdra même la charge de diriger les cantates de Weimar. Début octobre 1717 (32 ans) il entre au service du Prince d’ Anhalt Cöthen. Celui-ci est bon musicien. C’est une cour calviniste donc peu de places pour ses oeuvres d’orgue: c’est la musique de chambre qui aura la première place. Ses fonctions: Il assure la musique pour les concerts du soir, et le Prince tient la place de la viole de gambe (ancêtre du violoncelle). - Ecrit des cantates de circonstance: ( mariages, anniversaire donc des cantates profanes)...) d'où naissance de la musique de chambre, l concertos pour violon, 6 sonates et partitas pour violon seul, 6 sonates pour clavecin, 6 sonates pour violoncelle solo, sonates pour instruments à vents, à cordes..
En 1721: Il écrit les concertos brandebourgeois, perd sa femme qui lui laisse 4 enfants. Il se remarie la même année avec Anna Magdalena; cantatrice à la cour de Cöthen. Celle-ci, mourra en 1760.
En 1722: il écrit une série d’oeuvres pour clavecin, les suites françaises, anglaises, le premier recueil ”bien tempéré” suivi de préludes et fugues.Les conditions de travail devenant impossible, il pose sa candidature à l’école Saint Thomas de Leipzig et l’obtint. Là, il s’occupe de la musique de 2 églises: St Thomas, St Nicolas. Il fait appel aux élèves les plus avancés de l’école et demande l’aide de certains organistes. Les choristes et solistes sont recrutés parmi les pensionnaires de l’école qui, étaient d’ailleurs, obligés de participer à tous les offices. Pour certains élèves, cela contribuait au payement de l’école. - Les cantates pour les dimanches et jours de fêtes. - Les passions: St Jean (1724), St Mathieu (1729), St Marc (1731).
En 1728: les problèmes commencent; on lui retire le droit de diriger l’université donc n’écrira que de rares oeuvres et se retrouvera avec des obligations pédagogiques (prof). A la St Thomas school, on accepte les élèves qui ne sont pas doués pour la musique.
En 1730: Le conseil de l’école va diminuer ses appointements. Bach répond par une lettre dans laquelle il expose: le nombre, le genre d’instruments et de choristes dont il aura besoin pour faire un travail convenable. Un nouveau recteur, Mathias Cesner,comprend le besoin et apprécie les qualités musicales de Bach et l’aidera. En juillet, il fera parvenir la messe en si mineur à la cour de Brest.
En 1747: Il voyage chez Frédéric le Grand pour lequel il écrira l’Offrande musicale. Il adhérera à une société qui travaille sur l’étude de l’ancienne conception mathématique de la musique.
En 1750: Bach meurt à 65 ans suite d’une opération de la cataracte.

source : http://membres.multimania.fr/musiqueclassique/compositeurs.htm

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
Jean Sébastien Bach (1685 1750)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Sébastien Bach
» Suites pour orchestre de J.S Bach
» Wanda Landowska
» Samuel Capricornus (1628-1665)
» J. S. Bach et les nombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 1er étage : Le bureau des compositeurs :: période baroque-
Sauter vers: