artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gaétano Donizetti (1797 1848)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 24 Mar - 15:01

Domenico Gaetano Maria Donizetti, plus connu sous le nom de Gaetano Donizetti, né le 29 novembre 1797 à Bergame, mort le 8 avril 1848 à Bergame, était un compositeur Italien d'opéras. Bien que son répertoire de compositeur comprenne un grand nombre de genres, dont de la musique religieuse, des pièces pour quatuor à cordes et œuvres orchestrales, il est surtout célèbre pour son œuvre lyrique.
Il était fils d'un employé, il se voua à la carrière musicale malgré son père qui le destinait au barreau. Donizetti étudia sous la direction de Simon Mayr à Bergame puis sous celle du père Mattei, contre-pointiste, à Bologne, se limitant, à ses débuts à des compositions religieuses dans un style strict. De retour dans sa ville natale, en 1814, où il occupa un poste à l'église de Santa Maria Maggiore, il ne put toutefois résister longtemps à l'attrait de la scène éprouvé par tous les compositeurs italiens et, cinq ans plus tard, il fit représenter son premier opéra, Enrico di Borgogna, à Venise à la spécification. Il obtint un succès d'estime, tandis que plusieurs parmi les 19 autres opéras écrits de 1818 à 1828 L'Ajo nell' imbarazzo, Elvira, Alfredo Le Grande, Olivo e Pasquale. Alahor in Granada, Chiara e Serafino, (entre autres), obtinrent un plus grand succès. Il obtint son premier vrai « triomphe » en 1828 à Naples avec Esule di Roma. Aidé par une créativité et une force de travail peu communes, il enchaîna alors les succès, de Naples à Gênes. Il fit représenter à Milan en 1831 Anna Bolena. En 1834, Donizetti fut nommé maître de chapelle et professeur de composition au conservatoire de Naples, puis, en 1836, maître de contrepoint au même conservatoire. Il vint en 1835 à Paris où il donna Marino Faliero ; composa la même année à Naples, en six semaines, la Lucia di Lammermoor, son chef-d'œuvre, qui fit bientôt le tour du monde. En 1838, après la mort de Zingarelli, directeur du conservatoire, il choisit de quitter Naples et d'aller s'installer à Paris. Collaborant avec Eugène Scribe, il créa une série d'opéras dont certains sont devenus des classiques du répertoire lyrique mondial :
Les Martyrs, opéra tiré du Polyeucte de Corneille, qui, malgré de mâles beautés, eut peu de représentations; (Poliuto, 1840)

La Fille du régiment (1840)

La Favorite (1840)

Rita ou le Mari battu (1841)

Don Pasquale (1843)

Dom Sébastien (1843), vaste ouvrage qu'il avait écrit en deux mois.

De 1842 à 1846, Donizetti ne cessa de voyager, principalement entre Paris, les grandes villes italiennes (Naples, Rome, Bologne, Milan, Venise) et Vienne (où il fut nommé maître de chapelle de la cour en 1842). Sa vie trépidante et son esprit jamais en repos, rançon de sa créativité foisonnante, conduisirent à son internement en 1846 à l'asile d'aliénés d'Ivry-sur-Seine, près de Paris. En 1847, il fut transféré dans une maison de santé de sa ville natale, Bergame, où il mourut en 1848. Outre 71 opéras, Donizetti est également l'auteur de 13 symphonies, 18 quatuors, 3 quintettes, 28 cantates, 115 autres compositions religieuses, sans compter un nombre important d'autres pièces de musique de chambre, d'oratorios et « pièces de salon ». Donizetti avait un frère beaucoup plus jeune que lui, Giuseppe, né en 1814, qui fut longtemps directeur de musique militaire du sultan à Constantinople, où il mourut en 1856. Il fit mieux connaître la musique occidentale dans l'Empire ottoman et y popularisa marches, pièces pour piano et Lieder.

Opéras

Il Pigmalione (composé en 1816, créé le 13 octobre 1960 au Teatro Donizetti, Bergamo)

Enrico di Borgogna (première le 14 novembre 1818 au Teatro San Luca à Venise)

Una follia (première le 17 décembre 1818 au Teatro San Luca à Venise) (œuvre perdue)

Le nozze in villa (première vers 1821 (?) au Teatro Vecchio à Mantoue)

Il falegname di Livonia, ossia Pietro il grande (première le 26 décembre 1819 ai Teatro San Samuele à Venise)

Zoraïda di Granata (première le 28 janvier 1822 au Teatro Argentino à Rome)

La zingara (première le 12 mai 1822 au Teatro Nuovo à Naples)

La lettera anonima (première le 29 juin 1822 au Teatro del Fondo à Naples)

Chiara e Serafina, ossia I pirati (première le 26 octobre 1822 au Teatro alla Scala à Milan)

Alfredo il grande (première le 2 juillet 1823 au Teatro San Carlo à Naples)

Il fortunato inganno (première le 3 septembre 1823 au Teatro Nuovo à Naples)

Zoraïda di Granata [rev] (première le 7 janvier 1824 au Teatro Argentino à Rome)

L'Ajo nell'imbarazzo (première le 4 février 1824 Teatro Valle à Rome)

Emilia di Liverpool (première le 28 juillet 1824 au Teatro Nuovo à Naples)
(L'Eremitaggio di Liverpool)

Alahor in Granata (première le 7 janvier 1826 au Teatro Carolino à Palerme)

Don Gregorio [rev L'Ajo nell'imbarazzo] (première le 11 juin 1826 au Teatro Nuovo à Naples)

Elvida (première le 6 juillet 1826 au Teatro San Carlo à Naples)

Gabriella di Vergy (1826 ; rejoué le 29 novembre 1869 au Teatro San Carlo à Naples) (Gabriella)

Olivo e Pasquale (première le 7 janvier 1827 au Teatro Valle à Rome)
Olivo e Pasquale [rev] (première le 1er septembre 1827 au Teatro Nuovo à Naples)

Otto mesi in due ore (première le 13 mai 1827 au Teatro Nuovo à Naples) (Gli esiliati in Siberia)

Il borgomastro di Saardam (première le 19 août 1827 au Teatro del Fondo à Naples)

Le convenienze teatrali (première le 21 novembre 1827 au Teatro Nuovo à Naples)

L'esule di Roma, ossia Il proscritto (première le 1er janvier 1828 au Teatro San Carlo à Naples)

Emilia di Liverpool[rev] (première le 8 mars 1828 au Teatro Nuovo à Naples)

Alina, regina di Golconda (première le 12 mai 1828 au Teatro Carlo Felice à Gênes)

Gianni di Calais (première le 2 août 1828 au Teatro del Fondo à Naples)

Il paria (première le 12 janvier 1829 au Teatro San Carlo à Naples)

Il giovedi grasso (première le 26 février 1829 (?) au Teatro del Fondo à Naples) (Il Nuovo Pourceaugnac)

Il castello di Kenilworth (première le 6 juillet 1829 au Teatro San Carlo à Naples)

Alina, regina di Golconda [rev] (première le 10 octobre 1829 au Teatro Valle à Rome)

I pazzi per progetto (première le 6 février 1830 au Teatro San Carlo à Naples)

Il diluvio universale (première le 28 février 1830 au Teatro San Carlo à Naples)

Imelda de Lambertazzi (première le 5 septembre 1830 au Teatro San Carlo à Naples)

Anna Bolena (première le 26 décembre 1830 au Teatro Carcano à Milan)

Le convenienze ed inconvenienze teatrali [rev of Le convenienze teatrali] (première le 20 avril 1831 au Teatro Canobbiana à Milan)

Gianni di Parigi (composé en 1831; créé le 10 septembre 1839 au Teatro alla Scala à Milan)

Francesca di Foix (première le 30 mai 1831 au Teatro San Carlo à Naples)

La romanziera e l'uomo nero (première le 18 juin 1831 au Teatro del Fondo à Naples) (le livret a été perdu)

Fausta (première le 12 janvier 1832 au Teatro San Carlo à Naples)
Ugo, conte di Parigi (première le 13 mars 1832 au Teatro alla Scala à Milan)

L'elisir d'amoreL'elisir d'amore (première le 12 mai 1832 au Teatro Canobbiana à Milan)

Sancia di Castiglia (première le 4 novembre 1832 au Teatro San Carlo à Naples)

Il furioso all'isola di San Domingo (première le 2 janvier 1833 au Teatro Valle à Rome)

Otto mesi in due ore [rev] (créé en 1833 à Livourne)

Parisina (première le 17 mars 1833 au Teatro della Pergola à Florence)

Torquato Tasso (première le 9 septembre 1833 au Teatro Valle à Rome)

Lucrèce Borgia (première le 26 décembre 1833 au Teatro alla Scala à Milan)

Il diluvio universale [rev] (première le 17 janvier 1834 au Teatro Carlo Felice à Gênes)

Rosmonda d'Inghilterra (première le 27 février 1834 au Teatro della Pergola à Florence)

Maria Stuarda [rev] (première le 18 octobre 1834 au Teatro San Carlo à Naples) (Buondelmonte)

Gemma di Vergy (première le 26 octobre 1834 au Teatro alla Scala à Milan)

Maria Stuarda (première le 30 décembre 1835 au Teatro alla Scala à Milan)

Marin Faliero (première le 12 mars 1835 au Théâtre-Italien à Paris)

Lucia di Lammermoor (première le 26 septembre 1835 au Teatro San Carlo à Naples)

Belisario (première le 4 février 1836 au Teatro La Fenice à Venise)

Il campanello di notte (première le 1 juin 1836 au Teatro Nuovo à Naples)

Betly, o La capanna svizzera (première le 21 août 1836 au Teatro Nuovo à Naples)

L'assedio di Calais (première le 19 novembre 1836 au Teatro San Carlo à Naples)

Pia de' Tolomei (première le 18 février 1837 au Teatro Apollo à Venise)

Pia de' Tolomei [rev] (première le 31 juillet 1837 à Sinigaglia)

Betly [rev] (première (?) le 29 septembre 1837 au Teatro del Fondo à Naples)

Roberto Devereux (première le 28 octobre 1837 au Teatro San Carlo à Naples)

Maria de Rudenz (première le 30 janvier 1838 au Teatro La Fenice à Venise)

Gabriella di Vergy [rev] (composé en 1838 ; 8.1978 recording, London)

Poliuto (créé en 1838 ; joué le 30 novembre 1848 au Teatro San Carlo à Naples)

Pia de' Tolomei [rev 2] (première le 30 septembre 1838 au Teatro San Carlo à Naples)

Lucie de Lammermoor [révision de Lucia di Lammermoor] (première le 6 août 1839 au Théâtre de la Renaissance à Paris)

Le Duc d'Albe (composé en 1839 ; créé le 22 mars 1882 au Teatro Apollo à Rome) (Il Duca d'Alba)

Lucrèce Borgia [rev] (première le 11 janvier 1840 au Teatro alla Scala à Milan)

Poliuto [rev] (première le 10 avril 1840 à l'Opéra de Paris) (Les Martyrs)

La Fille du régiment (première le 11 février 1840 à l'Opéra-Comique à Paris)

L'Ange de Nisida (créé en 1839)

Lucrèce Borgia [rev 2] (première le 31 octobre 1840 au Théâtre-Italien à Paris)

La Favorite [rev of L'ange de Nisida] (première le 2 décembre 1840 à l'Opéra de Paris)

Adelia (11 février 1841 au Teatro Apollo, Rome)

Rita, ou Le mari battu (composé en 1841 ; créé le 7 mai 1860 à l'Opéra-Comique, Paris)

Maria Padilla (première le 26 décembre 1841 au Teatro alla Scala à Milan)

Linda di Chamounix (première le 19 mai 1842 au Kärntnertortheater à Vienne)

Linda di Chamounix [rev] (première le 17 novembre 1842 au Théâtre-Italien à Paris)

Caterina Cornaro (première le 18 janvier 1844 au Teatro San Carlo à Naples)

Don Pasquale (première le 3 janvier 1843 au Théâtre-Italien à Paris)

Maria di Rohan (première le 5 juin 1843 au Kärntnertortheater à Vienne)

Dom Sébastien (première le 13 novembre 1843 à l'Opéra de Paris)

Dom Sébastien [rev] (première le 6 février 1845 au Kärntnertortheater à Vienne)

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
Gaétano Donizetti (1797 1848)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gaétano Donizetti (1797 1848)
» Donizetti-La Favorite/La Favorita
» Donizetti - zautres zopéras
» La Favorita (Donizetti, 1840)
» Il Diluvio universale - Le Déluge universel - Donizetti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 1er étage : Le bureau des compositeurs :: période romantique-
Sauter vers: