artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Pays du Sourire (Lehar, 1929)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Pays du Sourire (Lehar, 1929)   Mer 9 Déc - 13:46

Opérette romantique en 3 actes ; livret de Ludwig Herzer et Fritz Lohner-Beda, d’après Victor Léon. Adaptation française d'André Mauprey et Jean Marietti. Musique de Franz Lehár.
Création mondiale, Berlin, Metropol Theater, le 10 octobre 1929. Le Pays du Sourire est la version remaniée de "La Tunique jaune", créée à Vienne (Théâtre An der Wien), le 9 février 1923.

Personnages : le prince Sou-Chong, Gustave, le comte de Lichtenfels, Tchang, Lisa etMi.

Intrigue

Acte I

Un salon dans le palais du comte de Lichtenfels.

Le comte de Lichtenfels donne ce soir-là une fête en l'honneur de sa fille Lisa, qui vient de remporter une coupe de tennis. Des invités de marque assistent à cette réception. Parmi eux, le lieutenant Gustave de Pottenstein, le cousin et l'ami d'enfance de Lisa. Gustave est amoureux de la jeune fille et profite d'un instant de solitude pour se déclarer. Lisa l'éconduit gentiment. L'officier est déçu et soupçonne sa cousine d'être tombée sous le charme oriental du Prince Sou-Chong, l'ambassadeur de Chine. Il la met en garde contre les dangers d'une union avec un homme d'une autre race que la sienne, et qui l’entraînerait dans cette Chine mystérieuse et inquiétante. Lisa rit des conseils de son cousin.
Le Prince Sou-Chong arrive. Lisa et lui sont amoureux l'un de l'autre, c’est une évidence. Aussi, quand le Prince lui fait ses adieux pour rejoindre son pays, où le poste de Premier Ministre l'attend, la jeune fille ne résiste pas. Elle se déclare prête à l'épouser et à le suivre en Asie.

Acte II

Le Palais du Prince Sou-Chong à Pékin.

C'est jour de fête. Le Prince Sou-Chong revêt solennellement la robe jaune, emblème de ses hautes fonctions.
Sou-Chong est aux petits soins pour Lisa, à laquelle il a donné le charmant surnom de "Fleur de lotus". La jeune femme a bien vite sympathisé avec Mi, la sœur cadette de son époux.
Ce bonheur est menacé par Tchang, l'oncle de Sou-Chong, qui a mal accepté cette mésalliance. Gardien de coutumes millénaires, il veut obliger son neveu à épouser les quatre princesses chinoises qui lui sont depuis toujours destinées.
Sou-Chong résiste d'abord, mais finit par s'incliner devant la tradition, à condition que cette quadruple union reste une formalité.
Gustave arrive à Pékin en mission officielle. Le jeune homme, qui est guéri de son amour pour Lisa, fait la cour à Mi. C'est lui qui apprendra à sa cousine les projets de la famille de son époux. Lisa demande des explications à Sou-Chong. Celui-ci tente de la convaincre qu'il s'agit seulement d'une formalité imposée par le protocole. Mais Lisa ne l'entend pas de cette oreille et décide de rejoindre son pays. Furieux, le Prince lui interdit de quitter le Palais.

Acte III

L'appartement des femmes.

Gustave et Mi sont de plus en plus attirés l'un vers l'autre. Lisa demande à son cousin de l'aider à quitter la Chine.
Une première tentative échoue. Mi, la mort dans l'âme dévoile à ses amis l'existence d'un passage secret. Au moment de s'évader, ils sont surpris par Sou-Chong. Malgré et peut-être à cause de son amour pour Lisa, le Prince lui rend la liberté.
Et tandis que les deux Français disparaissent pour rejoindre leur patrie, Sou-Chong prend sa petite sœur dans ses bras et la console. Il lui rappelle, malgré son propre chagrin, qu'il faut "toujours sourire".

d'après ce site
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pays du Sourire (Lehar, 1929)   Mer 9 Déc - 16:56


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pays du Sourire (Lehar, 1929)   Mer 9 Déc - 16:58

Les DVDs




_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pays du Sourire (Lehar, 1929)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pays du Sourire (Lehar, 1929)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Franz Lehar (1870-1948)
» les pays de loire en ligne...
» Orgue d'Urrugne (Pays Basque)
» Batterie-Fanfare des pays de louverné Loiron
» Régional FSCF Pays de loire le 31 mai 2009 à Chantenay villedieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 2e étage : musique classique :: opérette et comédie musicale-
Sauter vers: