artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 André d'Arkor, ténor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: André d'Arkor, ténor   Sam 15 Aoû - 14:07



André D’Arkor est un ténor belge (1901-1971)

Biographie

Né à Tilleur, près de Liège, d'André Arkor a étudier auprès d’Henri Seguin et Malherbe au Conservatoire de Liège. Il a fait ses débuts dans le rôle de Gérald dans ‘Lakme’ de Delibes en 1925 et a ensuite interprété les principaux rôles de ténor dans ‘La Bohème’, ‘Hamlet’, ‘Thaïs’, ‘Lucia di Lammermoor’ … Il est ensuite engagé pour 3 saisons à l'Opéra Royal de Gand. Son répertoire compte 80 rôles!
A l’étranger, il débute à Lyon en 1929 dans le rôle de Belmonte, ‘Die Entführung aus dem Serail’ de Mozart.
En 1930, il est invité par le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, où il chante Faust et Des Grieux. C’est à la Monnaie qu’il connaîtra ses plus grands succès et où il s’impose comme un excellent interprète des rôles dramatiques et lyriques.
Dans les années 1930, à l'apogée de sa carrière, il chant aux États-Unis, en Hollande, en Allemagne, en France et en Suisse, tout en continuant de se chanter en Belgique, à Bruxelles, Gand et Liège.
Une relation problématique avec la soprano flamande Clara Clairbert et la survenance de la Seconde Guerre mondiale restreignent sa carrière.
En 1945 il prend sa retraite et devient directeur à l'Opéra Royal de Liège (1945 à 1965). Plus tard, il travaillera au Théâtre de la Monnaie en tant que directeur artistique.

Voix
La voix d’André d’Arkor est flexible et possède un noble son ; ses aigus sont brillants tout en conservant une certaine douceur.
Il a pu aborder sans difficulté tant les grands rôles tels que Arnold (Guillaume Tell) ou Raoul (Les Huguenots – jamais chanté sur scène) que les rôles d’opéra-comique (La Dame blanche, Le Postillon de Lonjumeau) ou encore les rôles lyriques de l’opéra français (Les Pêcheurs de Perles, Lakmé, Manon, ….)
André d’Arkor avait une voix très expressive et sa prononciation était exemplaire aussi bien dans le répertoire français qu’italien !

d’après le site « cantabile-subito »

Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: André d'Arkor, ténor   Lun 17 Aoû - 12:11

Pas grand chose dans sa disco mais ca peut permettre de se faire une idée de la voix du monsieur

http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dclassical&field-keywords=Andr%E9+d%27Arkor&x=15&y=15

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
André d'Arkor, ténor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» André d'Arkor
» André Chénier - Bastille - Décembre 2009
» André Messager: Opéras
» André Chéron
» Marc-André Hamelin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: rez de chaussée : loge des artistes :: artistes lyriques-
Sauter vers: