artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dawn Upshaw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Dawn Upshaw   Jeu 30 Juil - 11:37

Fille de folk singers, anticonformiste à souhait, l’une de nos plus célèbres cantatrices américaines est par excellence une anti-diva. Elle impose dans son répertoire Mozart, Purcell, Stravinski ou Ravel à côté de compositeurs peu connus tels que Peter Warlock ou Stephen Machey. Et ses goûts musicaux vont d’Hildegarde Behrens à Michael Jackson, en passant par le groupe jazzy-pop Steely Dan. " Je voudrais tellement que l’on décloisonne les genres et que s’écroulent les murs que le public a lui-même élevés entre toutes les musiques ". Mais quel est donc le parcours de cette extra terrestre de l’art lyrique ?
Après des études de chant dans l’Illinois à la Wesleyan University, Dawn UPSHAW étudie avec Ellen Faull à la Manhattan School of Music de New York de 1982 à 1984. Parallèlement, elle suit à l’Ecole de musique d’Aspen les cours de Jan Degaetani, qui forgeront sa personnalité d’artiste authentique : " Plutôt que de se conformer au moule auquel certains conservatoires vous obligent à vous adapter, j’ai découvert avec Jan qu’il importe plus de trouver sa voie d’artiste ". En 1984, elle emporte les Young Concert Artists International Auditions et participe au programme pour le développement des jeunes artistes du Metropolitan Opera. En 1985, elle est lauréate ex æquo du Concours International Naumburg de New York. Sa carrière débute réellement en 1988 au Metropolitan Opera, dans des rôles majeurs mozartiens tels que Despina, Suzanne et Pamina. " Chanter des rôles mozartiens est salutaire et j’y reviendrais toujours. Mais je ne comprendrais pas qu’on veuille imposer des limites non seulement à ma carrière mais aussi à mon développement personnel ". Dawn affiche en effet une totale liberté dans ses choix musicaux ainsi qu’une insatiable curiosité pour le répertoire contemporain. En 1992, elle est invitée au Festival d’Avignon pour interpréter avec Kent Nagano l’opéra de Stravinski " The Rake’s Progress " qu’elle reprendra par la suite à Lyon, à Boston, au Festival de Salzbourg et au Châtelet : " J’ai une vraie histoire d’amour avec cet opéra ". La même année, elle interprète le rôle de l’Ange dans " Saint-François d’Assise " de Messiaen au Festival de Salzbourg puis à l’Opéra Bastille. Ces deux opéras connaissent un vif succès lui permettant de se révéler au public européen. Les années 1996-1997 marquent son attachement à l’Opéra Bastille avec la production d’ " Idoménéo, Re di Creta " de Mozart et " Pelléas et Mélisande " de Debussy : " J’aurai beaucoup d’affinités avec Mélisande, le personnage le plus mystérieux du répertoire lyrique " dit Dawn UPSHAW, mystérieuse cantatrice de l’art lyrique… Reconnue comme l’une des plus célèbres chanteuses américaines de notre temps, Dawn UPSHAW est invitée dans les célèbres festivals de Ravinia, Tanglewood, Salzbourg et Aix en Provence.
Elle interprète les grands rôles du répertoire sur les scènes internationales les plus prestigieuses, particulièrement le Metropolitan Opera. Son répertoire éclectique va de la musique ancienne aux partitions d’avant garde. Elle mène en outre une carrière de soliste. En 1998, elle s’est produite à la Comédie des Champs Elysées dans un merveilleux programme de mélodies de Schumann, Debussy et Jon Harbison, compositeur contemporain : " Notre appréciation de l’art devrait d’abord se nourrir de la création, de ce qui est écrit et dit aujourd’hui ". Un des répertoires préférés de Dawn UPSHAW reste cependant son mari musicologue, ses deux enfants, la lecture et l’indépendance : " Qu’on me laisse être moi-même !", telle est la devise de notre grande cantatrice.

source : http://sites.radiofrance.fr/francemusique/bio/fiche.php?numero=5000127

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Dawn Upshaw   Jeu 30 Juil - 11:39


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
Dawn Upshaw
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dawn Upshaw
» Madness At Dawn
» 10è anniversaire de mariage de Dawn et Gary Barlow 12.01.10
» Before The Dawn - Deathstar Rising
» 09.04.11 PSKT & TNT Présente "DAWN OF THE DEAD"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: rez de chaussée : loge des artistes :: artistes lyriques-
Sauter vers: