artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Troyens (1863)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Les Troyens (1863)   Mar 30 Juin - 15:45

L'histoire de la musique regorge d'opéras maudits dès avant leur création. Je vous ai parlé de Mireille dont les tribulations font l'objet d'un fil particulier, mais au moins Gounod eut le privilège de voir son oeuvre créée. Les Troyens d'Hector Berlioz, eux, ont été encore plus maltraités que Mireille : cet opéra en cinq actes et deux parties a été écrit à partir de l'oeuvre de Virgile. Le poême a été écrit entre 1853 et 1857 et fit l'objet d'une correspondance abondante entre Berlioz et la princesse allemande qui avait poussé le compositeur à s'y atteler ainsi qu'entre le compositeur et son fils, matelot, auquel il pensa lorsqu'il en arriva à la chanson du jeune matelot dans le dernier acte. La composition lui demanda autant de temps vu que Berlioz avait de nombreuses obligations, notemment de critique musical. D'autre part Berlioz dut se résoudre à faire monter son opéra au théâtre lyrique en deux parties et non d'un seul tenant : La chute de Troie (actes 1 et 2) et Les Troyens à Carthage (Actes 3 à 5). C'est la seconde partie qui fut créée en premier, Berlioz ne devant jamais voir la création de La chute de Troie. L'oeuvre jugée trop longue (4H), alors que d'autres avaient une durée supérieure (certains opéras de Wagner par exemple), fut également mutilée mais jamais représentée en entier. C'est grâce à Sir Colin Davis qui fit un patient travail de recherches musicologique que Les troyens furent montés en 1957 à Londres, enfin, en une seule oeuvre et non en deux parties. Néanmoins les 1600 mesures supprimées arbitrairement peu après la création n'ont jamais été retrouvées. C'est aussi Sir Colins Davis qui enregistra Les Troyens au disque en 1969 pour la première fois; cette version reste celle de référence.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Les Troyens (1863)   Mar 30 Juin - 15:49

Les CDs






_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Les Troyens (1863)   Mar 30 Juin - 15:51

Les DVDs






_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Troyens (1863)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Troyens (1863)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Berlioz - les Troyens
» Felix Weingartner (1863-1942)
» Les Troyens (ONP Octobre/Novembre 2006)
» Hector Berlioz (discographie sélective)
» Gabriel Pierné (1863-1937)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 2e étage : musique classique :: opéra :: BERLIOZ Hector-
Sauter vers: