artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Otello (1887)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Otello (1887)   Mer 4 Fév - 22:19

Opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi, sur un livret de Arrigo Boito d'après 'Othello ou le Maure de Venise' de William Shakespeare et créé au Teatro alla Scala de Milan, le 5 février 1887.

L'oeuvre

Opéra en quatre actes, considéré comme un des chefs-d’oeuvre de Verdi, tant par la qualité de sa musique que celle de son librettiste Arrigo Boïto, lui-même compositeur de l'opéra Mefistofele d'après le Faust de Goethe. Boïto réussit à merveille l'adaptation de la pièce de Shakespeare, au grand plaisir de Verdi, allant jusqu'à suggérer certains choeurs alors que le compositeur n'en voulait pas au départ.
Verdi sortait d'une période de "non-création" de treize ans (à part le Requiem) et doutait certainement de lui. Il accueillit le livret avec circonspection, mais l’enthousiasme vint petit à petit. Il travailla à l’oeuvre avec plus d'acharnement que pour ses précédents opéras, peut-être avec l'appréhension de n'être plus tout à fait "dans le coup" par rapport aux autres compositeurs plus jeunes que lui. Verdi avait 74 ans lors de la première (1887) alors que Boïto en avait 43.

Personnages

Otello, général maure de l'armée vénitienne (ténor)
Desdemona, sa femme (soprano)
Iago, enseigne d'Otello (baryton)
Cassio, capitaine vénitien (ténor)
Emilia, femme de Iago (mezzo-soprano)
Roderigo, noble vénitien (ténor)
Lodovico, ambassadeur de Venise (basse)
Montano, ancien gouverneur de Chypre (basse)
Un héraut (basse)
Soldats et marins de la République de Venise, dames et gentilhommes vénitiens, peuple chypriote, hommes d'armes grecs, dalmates, albanais, enfants de l'île, un tavernier, quatre serviteurs de la taverne, chiourme (chœur)

Intrigue

Acte I
La foule attend l'arrivée du Maure, Otello, empêché d’accoster par une violente tempête. Une rixe se déclenche entre ses "lieutenants" Iago et Cassio, attisée par Roderigo, gentilhomme vénitien, avec pour médiateur Montano, ancien Gouverneur de Chypre, qui est blessé dans l'incident. Otello s’interpose et le calme revient. Lui-même et son épouse, Desdémone, se retrouvent seuls pour un duo d'amour.

Acte II
Iago attise la jalousie d'Otello en insinuant une liaison entre Desdémone et Cassio. Iago dit avoir aperçu dans les mains de Cassio le mouchoir qu'Otello avait offert à Desdémone lors de leur mariage.

Acte III
Desdémone s'étonne de l'attitude bizarre de son époux. L'arrivée de Cassio est annoncée par Iago. Celui-ci s'est arrangé pour que Cassio ait le mouchoir en question et que, inconscient du piège qui lui est tendu, il le sorte de sa poche. Otello, caché, est témoin de la scène.
Au comble de la colère, le Maure décide que son épouse sera sacrifiée le soir-même pour son infidélité.

Acte IV
La chambre de Desdémone baigne dans une atmosphère de tragédie. Otello arrive et embrasse son épouse avant d'essayer de lui faire avouer sa tromperie. Il finit par l'étrangler. Emilia, servante de Desdémone et épouse de Iago, dévoile alors à Otello les horribles manigances de son époux, lequel parvient à s'enfuir. Otello, désespéré, se donne alors la mort.

source : la médiathèque.be


Dernière édition par Bel Canto le Sam 8 Aoû - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Otello (1887)   Mer 4 Fév - 22:26

Les CDs






_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Otello (1887)   Mer 4 Fév - 22:29

Les DVDs






_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Otello (1887)   Mer 4 Fév - 22:39

Je viens d'en réécouter quelques extraits et c'est vraiment un bel opéra, assez différents cependant des Verdi, plus connus !
Je l'ai vu deux fois sur scène mais je n'en n'ai pas d'enregistrement car je n'ai jamais vraiment eu le courage de l'écouter uniquement ... je me demande si je ne vais pas plutôt chercher une bonne vidéo ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Otello (1887)   Mer 4 Fév - 22:47

C'est l'un des opéras de Verdis avec lesquels je n'arrive pas à accrocher. Bien sur je connais quelques extraits mais je n'ai jamais pu écouter Otello jusqu'au bout lors des diffusions TV ou radio.
Quant aux DVDs ce ne sont que des propositions car Otello a été beaucoup enregistré.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Otello (1887)   Mer 4 Fév - 23:06

C'est un opéra qui demande outre de grands chanteurs, de très bons comédiens !
Je ne me rappelle plus très bien la première fois que je l'ai vu sur scène car c'était tout au début de mon abonnement mais j'en avais gardé une très belle impression malheureusement la deuxième fois, l'Otello n'était pas à la hauteur !!!
Je l'ai vu dernièrement à la TV dans une production que j'avais bien aimée mais je ne rappelle plus où ni avec qui ... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Otello (1887)   Mer 4 Fév - 23:48

Bel Canto a écrit:
C'est un opéra qui demande outre de grands chanteurs, de très bons comédiens !


Oui sans aucun doute surtout en ce qui concerne le rôle titre

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
tenorlirico



Nombre de messages : 6
Age : 26
Localisation : Liège
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Re: Otello (1887)   Sam 7 Mai - 18:26

Un pur chef d'oeuvre!! Le top de l'opéra de Verdi! Dommage que des ténors lyrique s'y frotte alors qu'il est écrit pour un ténor dramatique. Bien que Verdi n'ai pas pensé à un ténor en particullier, l'écriture fait référence à un dramatique. Le meilleur des enregistrements proposé ci-dessous est celui de Vickers, ensuite Del Monaco. Bien que Pavarotti brille dans le rôle, il n'a pas du tout la voix pour le chanter..

Cela dit, c'est un très belle opera! Je regrete de ne pas avoir pu l'entendre avec Giacomini.. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Otello (1887)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Otello (1887)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Giuseppe Verdi - Otello d'après Othello
» Otello - Verdi
» Verdi - Otello
» Rossini-Otello
» Otello - Opéra Bastille Juin 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 2e étage : musique classique :: opéra :: VERDI Giuseppe-
Sauter vers: