artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 James Conlon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: James Conlon   Dim 23 Nov - 12:53

" Je crois en la musique classique ; c'est une foi, comme une foi religieuse...
Mon seul pouvoir consiste à toucher le public à travers la musique "

Il fait ses études à la Juilliard School of Music de New York où il travaille la direction d'orchestre avec Jean Morel.

1971 Il fait ses débuts à Spoleto dans Boris Godounov.

1974 Il dirige le New York Philharmonic Orchestra (grâce à Boulez).

1976 Débuts au Metropolitan Opera de New York où il dirigera Boris Godounov, la Flûte enchantée, Simon Boccanegra, Cavalleria Rusticana et Paillasse ainsi que des concerts.

1977 Il est nommé directeur musical du Cincinnati May Festival, est invité à la tête des principaux orchestres américains et commence à diriger en Europe.

1979 Il dirige Don Carlos à Covent Garden.

1982 Reprise avec lui au Metropolitan Opera de New York de la version originale de Boris Godounov.

1984 Il enseigne à la Juilliard School et donne à l'Opéra de Paris L'Enlèvement au sérail.

1983-89 Il assure la direction musicale de l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam.

1987 Il participe au film mis en scène par Luigi Comencini, la Bohème.

1989 Il est nommé directeur général de la musique à l'Opéra de Cologne.

1990 Il devient chef permanent de l'Orchestre du Gürzenich de Cologne.

1995 En tant que chef, il participe au film de Frédéric Mitterand, Madame Butterfly et dirige dans le cadre du Festival de Saint Denis les Requiem de Brahms, Fauré, Verdi.

1996 A partir de septembre, il est nommé chef permanent et conseiller musical à l'Opéra Bastille et y dirigera entre autres la Bohème (1996), Pelléas et Mélisande (1997), les Noces de Figaro (mise en scène de Strehler) et Tristan et Isolde (mise en scène de Stein Winge).

James Conlon a une prédilection pour Wagner et Mahler, il projette de donner tout Wagner à la Bastille et dit que Mahler est essentiel à sa vie, à son être. Il essaye de préserver un équilibre entre 3 répertoires : l'opéra, la musique symphonique et les grandes œuvres chorales (avec le Festival de Cincinnati qui leur est consacré). Conlon reste un chef peu avide de pouvoir et tient à motiver et à inspirer l'orchestre de telle sorte que celui-ci garde son " âme ".

ENREGISTREMENTS

Avec Erato : nombreux enregistrements d'ouvrages symphoniques et d'opéras (la Bohème).

Plus récemment avec Emi et le Gürzenich Orchester de Cologne :

Mahler : Symphonie n°4, Symphonie n°6

Weber : Oberon

Zemlinsky : Cymbeline, Ein Tanzpoem et Frohlingsbegrabnis

Die Seejungfrau et la Sinfonietta

Le Nain

Une tragédie florentine

source : http://www.radiofrance.fr/francemusique/bio/fiche.php?numero=91

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: James Conlon   Dim 23 Nov - 12:54


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
James Conlon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The magic flute
» James Tyler Variax
» Une petite mine en open tunings, en particulier Skip James
» The Skip James Blues Collection
» James Labrie Vs. Russell Allen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: rez de chaussée : loge des artistes :: chefs d'orchestre-
Sauter vers: