artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)   Jeu 10 Avr - 23:21

Très impressionné par l'allure de Richard Coeur de Lion de Grétry, par la pudeur touchante du Joseph de Méhul... Jusqu'au Calife de Bagdad de Boïeldieu, une de ces oeuvres que je destinais a priori à une écoute unique, trouve grâce à mes oreilles. Tout y est pittoresque, délicat, charmant. L'intrigue est pourtant des plus communes (le prétendant travesti), et la musique fort peu inventive, restant dans les canons du consonant le plus classique. Tout au plus quelques percussions pour orientaliser le propos. Opéra comique standard du début du dix-neuvième siècle, d'une durée d'une heure, dont une moitié de dialogues parlés. Un immense succès de l'époque, François-Adrien Boïeldieu est longtemps resté après la fin de ses activités une valeur sûre pour plaire du public de la salle Favart. Un profil-type d'oeuvres sans prétention qui ne nous parle plus guère aujourd'hui, dans une époque où les divertissements sont plus nombreuxet plus acccessibles qu'une place à l'Opéra, fût-il Comique. Les standards sociaux (mariage, richesse) et moraux (adages simples et familiaux) ne sont plus à leur place pour en faire le même usage qu'autrefois. Reste la découverte curieuse de ces titres abandonnés. Car ici, on ne trouve même pas les intrigues très adroites de Scribe ni l'aspiration au grand genre d'Auber. On demeure dans la simplicité toute classique pour l'écriture musicale, strophique, symétrique, sans modulations brusques ; pas la moindre audace harmonique, pas le moindre début de contrepoint. Pas de génie non plus. J'imagine combien ce genre d'oeuvre doit désespérer ceux qui se passionnent pour la musique à partir seulement des langages "évolués" (Mozart plus ou moins mis de côté, ou fréquenté sous prétexte qu'il serait très original, les Italiens du XIXe en horreur, les baroques nfréquentables hors Bach...). Et pourtant, une élégance naïve se dégage de ces oeuvres, quelque chose du plaisir simplement d'entendre dire une langue, d'entendre jouer quelques instruments plus ou moins justes, et peut-être surtout du plaisir du théâtre. Une action théâtrale, même sans imagination, même sans ampleur. Aussi étrange que cela puisse paraître, on peut prendre plaisir à ce genre de choses.

source : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2006/04/25/207-l-opera-comique-le-calife-de-bagdad-francois-adrien-boieldieu-richard-coeur-lion-gretry-joseph-egypte-mehul
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)   Jeu 10 Avr - 23:27


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
joachim

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 71
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)   Ven 11 Avr - 10:49

Mais tu as vu le prix, Calbo ? 120 euros : ils sont fous...

Sinon, à 20 euros, je me l'achèterais bien : rien que l'ouverture est sensationnelle.

De même pour Joseph de Méhul : on a bien du mal à le trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)   Ven 11 Avr - 10:55

Je n'ai pas regardé, mais en effet ils sont timbrés. Je pense qu'on peut le trouver par d'autres voies, non? En général je mets les jaquettes ou les liens pour info, cela ne veut pas dier qu'il faut absolument passer par amazon

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
joachim

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 71
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)   Ven 11 Avr - 11:17

Introuvable chez Fnac.

Je n'ai trouvé que ceci chez Priceminister :

http://www.priceminister.com/offer/buy/1882663/Boieldieu-La-Revolution-Souriante-CD-Album.html

mais ce ne sont sans doute que des extraits, car il ne peut pas y avoir à la fois le Calife et le ballet La Fille mal gardé (très bien aussi, d'ailleurs) sur le même CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)   Ven 11 Avr - 14:22

En effet ca doit être des extraits. Je constate avec tristesse que les majors préfèrent les oeuvres les plus rentables au risque de faire tomber dans l'oubli tout un pan du répertoire français. No

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)   Ven 11 Avr - 14:59

Contente d'avoir envoyé un souvenir d'enfance, c'est beau le Calife de Bagdad, ne le ratez pas
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)   Ven 11 Avr - 15:02

C'est bien noté Wink

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calife de Bagdad (Boieldieu, 1800)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François Adrien Boieldieu (1775-1834)
» Niccolò Piccinni (1728-1800)
» Liste de 1500 symphonies françaises composées de 1750 à 1800
» HEAVY METAL IN BAGDAD (Avoir 20 ans à Bagdad… et jouer du heavy metal)
» Bortniansky, un compositeur russe avant Glinka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 2e étage : musique classique :: opéra :: DIVERS XIXEME SIECLE-
Sauter vers: