artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le roi d'Ys (Edouard Lalo, 1888)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le roi d'Ys (Edouard Lalo, 1888)   Mer 26 Mar - 1:29

Opéra en 3 actes, livret d'Edouard Blau. Créé à l'Opéra Comique de Paris le 7 mai 1888.

L'histoire s'inspire de la célèbre légende bretonne.

Personnages
Le Roi d'Ys (basse) - Margared et Rozenn, ses filles (sopranos) - Mylio (ténor) - Karnac (baryton) - saint Corentin (basse) - Jahel (baryton).
Des nobles, des guerriers, des soldats, des gens du peuple.

L'histoire

Nous sommes à Ys , une ville en étroit contact avec la mer et protégée de celle-ci par des digues, fermées par des vannes. La ville était en guerre contre un prince nommé Karnac, mais celui-ci vient de signer avec le roi un armistice : en gage de paix, il épousera prochainement la fille aînée de celui-ci, Margared. Le problème, c'est que Margared, ainsi que sa soeur Rozenn, est amoureuse en secret d'un autre homme, un dénommé Mylio qui a disparu en mer il y a quelques temps. Alors que les noces princières se préparent, Mylio réapparaît et retrouve Rozenn : les deux jeunes gens se jurent une fidélité éternelle. Lorsqu'elle apprend que Mylio est revenu, Maragared repousse violemment son fiancé, ce qui provoque bien sûr un grave incident diplomatique. Karnac déclare une nouvelle guerre contre la ville ; Mylio accepte, quant à lui, de conduire la bataille qui s'annonce.

Mylio gagne la bataille - peut-être avec l'aide de saint Corentin, le protecteur de la cité - et demande en récompense au roi la main de sa fille Rozenn. Témoin caché de leur entretien, Margared fulmine et, ivre de jalousie, maudit sa soeur en lui jurant de se venger. Elle court retrouver son ex-fiancé et s'associe à lui dans son projet de détruire la ville d'Ys : elle l'aidera à ouvrir les écluses qui séparent la ville de la mer, et provoquera ainsi son anéantissement.

Lorsque vient le moment de mettre à exécution leur projet, Margared a toutefois des remords, et il lui faut tout le pouvoir de persuasion de Karnac et son talent à exciter sa jalousie pour qu'elle aille jusqu'au bout. Une fois les vannes ouvertes, le processus d'inondation de la cité est en route, rien ne peut l'arrêter. Margared revient près de son père et de sa soeur ;touchée par la constance de leur affection à son égard, elle les avertit du drame. Myrlio a lui aussi constaté le désastre : il a tué Karnac, mais ne peut rien faire pour empêcher l'eau de monter. Tous les habitants survivants se réfugient sur la colline : la moitié de la ville est déjà sous eau. Margared, en transe, clame publiquement sa culpabilité et s'offre en sacrifice. Elle se jette dans la mer, ce qui provoque l'apaisement des flots. Le peuple loue saint Corentin de sa bienveillance.

D'après le périodique de l'ORW
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le roi d'Ys (Edouard Lalo, 1888)   Mer 26 Mar - 13:32


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Le roi d'Ys (Edouard Lalo, 1888)   Mer 26 Mar - 13:33

A priori pas de DVD mais si vous en connaissez, venez me contredire

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le roi d'Ys (Edouard Lalo, 1888)   Sam 29 Mar - 16:14

Me fiant au Kobbé, j'ai situé ci-dessus, le rôle de Margared dans la tessiture d'une soprano. Ayant entendu l'opéra hier soir, j'en doute assez : il s'agit plutôt d'une mezzo-sopano, me semble-t-il.

Extrait du livret remis lors du spectacle dont la source est un article de André Lischke de l'Avant-Scène Opéra, Paris.

... Quoiqu'il en soit, un titre plus juste aurait été "La fille du Roi d'Ys", et Lalo aurait pu marquer ainsi une attention supplémentaire envers son épouse, la cantatrice Julie Besnier de Maligny, à l'intention de laquelle fut conçu le rôle de Margared.
Il est assez peu courant de voir une voix de contralto, qui était la sienne, attribuée au principal personnage féminin d'un opéra. De fait, la tessiture de Margared est celle d'une mezzo, voire d'une grande soprano dramatique, proche de la Dalila de Saint-Saëns, capable de donner aux quelques notes extrêmes des scènes critiques toute leur ampleur vibrante dans le grave et leur aisance dans l'aigu. ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le roi d'Ys (Edouard Lalo, 1888)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le roi d'Ys (Edouard Lalo, 1888)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Édouard-Victor-Antoine Lalo (1823-1892)
» Lalo Schifrin.
» Edouard Launet
» 29/01/10 Euroshima - Pogomarto - Edouard Nenez à la Miroite
» Mahler - Symphonie n° 1 (1888-remaniée en 1903)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 2e étage : musique classique :: opéra :: DIVERS XIXEME SIECLE-
Sauter vers: