artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il Matrimonio Segreto (Cimarosa, 1792)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Il Matrimonio Segreto (Cimarosa, 1792)   Mer 23 Jan - 1:35

Opéra bouffe en 2 actes de Domenico Cimarosa.
Livret de Giovanni Bertati, d'après "The Clandestine Marriage" de Colman.
Créé au Burgtheater de Vienne, le 7 février 1792.

Personnages
Geronimo(bouffe) - Elisetta, Carolina, ses filles (sopranos), Fidalma, soeur de Geronimo (mezzo-soprano) - le comte Robinson, seigneur anglais (basse) - Paolino (ténor).

L'histoire
Le secret
Tout commence par ce qui ressemble à un happy end. Deux jeunes amoureux, Carolina et Paolino, se sont mariés. Le problème, c'est qu'ils ne l'ont dit à personne. En effet, Carolina est la seconde fille d'un riche marchand, Geronimo, dont Paolino est l'employé ; le père ne rêve que de marier ses filles à des nobles, et permettre ainsi à la famille d'accéder à un titre, ce qui, à la lecture des livrets d'opéras bouffes du XVIIème siècle, semble être une préoccupation constante des gens de sa classe.
Tu épouseras
Les choses pourraient s'arranger toutefois, car il se confirme rapidement qu'un jeune comte, Robinson, est d'accord d'épouser la soeur aînée de Carolina, Elisetta. Lorsque celui-ci paraît, il se révèle quelque peu déçu de la tronche de sa promise et lui préfère de loin celle de Carolina. A ce petit souci s'en ajoute un autre : la soeur de Geronimo, Fidalma, nourrit également des intentions matrimoniales et a jeté son dévolu sur ... Paolino. Elisetta, qui est peut-être peu avenante, mais n'est pas idiote pour autant, a bien remarqué le peu d'intérêt que le comte lui portait et s'en plaint à son père. Un peu plus tard, lorsqu'elle assiste à une déclaration d'amour que son fiancé fait à sa soeur, elle éclate de jalousie. Le tumulte général croît et, Geronimo étant un peu sourd, le premier acte se termine dans une grande confusion.
Au secours
La situation s'éclaircit quelque peu avec le second lever de rideau. Le comte Robinson marchande ouvertement avec Geronimo : il propose à son futur beau-père d'épouser Carolina à la place d'Elisetta. En échange, il se contentera de la moitié de la dot. Tout d'abord choqué, Geronimo perçoit ensuite qu'il ferait là une bonne affaire. Paolino, découvrant cela, se jette éperdu au pied de Fidalma pour implorer son secours. La rombière, toujours amoureuse, interprète mal sa démarche et lui offre sa main. Carolina arrive évidemment au mauvais moment, et Paolino lui promet des explications ultérieures. Elle-même, d'ailleurs, se retrouve vite en mauvaise posture, car Elisetta tente de négocier avec sa tante une expédition de sa soeur et néanmoins rivale, dans un couvent. Terrifiée à cette idée, Carolina sollicite l'aide du comte. Leur entretien, observé de loin par Geronimo, Elisetta et Fidalma, est perçu comme une scandaleuse scène de drague. Il ne reste plus à Carolina et Paolino que la fuite comme issue. Ils se retrouvent le soir dans la chambre de Carolina pour se préparer à partir. Elisetta, qui veille, suspecte que c'est le comte qui a rejoint sa soeur. Elle sonne l'alarme. Contraints de se rendre à l'armée de bonnets de nuit qui les assiège, Carolina et Paolino révèlent enfin qu'ils sont mariés. Bon prince, et la nuit portant conseil, le comte Robinson accepte tout de même d'épouser Elisetta. Tout s'arrange. Happy end.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 47
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Il Matrimonio Segreto (Cimarosa, 1792)   Jeu 24 Jan - 15:16

Merci Evelyne. Voici une sélection discographique

Les CDs






_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 47
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Il Matrimonio Segreto (Cimarosa, 1792)   Jeu 24 Jan - 15:17

Les DVDs




_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il Matrimonio Segreto (Cimarosa, 1792)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il Matrimonio Segreto (Cimarosa, 1792)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il matrimonio segreto de Cimarosa
» Domenico Cimarosa (1749-1801)
» Les plus beaux duos d'opéras
» Gioacchino Rossini (1792-1868)
» Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 2e étage : musique classique :: opéra :: DIVERS XVIIIEME SIECLE-
Sauter vers: