artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 mise en scène moderne ou "traditionnelle"?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Jeu 23 Aoû - 22:46

Depuis quelques années on voir "fleurir" de plus en plus de mises en scène modernes. cet excès de modernisme ne risque-t-il pas de faire du tort à l'opéra? Si dans certains cas (La damnation de Faust, Les contes d'Hoffman entre autres) une mise en scène moderne ne choque pas forcément, dans d'autres cas (les baroques, les classiques et les romantiques)cela peut amener des situations grotesques. Qu'en pensez vous?

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace


Dernière édition par calbo le Ven 11 Avr - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Ven 24 Aoû - 21:42

Vaste sujet dont il est beaucoup débattu depuis déjà pas mal de temps !
Sujet qui fâche aussi : certains étant pour une modernisation de l'opéra, d’autres farouchement contre …
Je me rappelle d’un critique qui avait un jour titré son article « main mise de la scénographie sur la musique ».
Au risque de paraître « centriste », je dirais que, quant à moi, peu m’importe si la mise en scène est ancienne ou moderne, quel que que soit l’opéra, pourvu qu’elle soit « belle à l’œil » et surtout qu’elle respecte l’œuvre !!!
C’est vrai que certains opéras, parmi les historiques par exemple, ne souffrent pas certains écarts : Tosca transposée à l’époque de Mussolini … mieux vaut ne pas connaître l’Italien quand on annonce la défaite de Bonaparte !!! Je me rappelle aussi d’un Attila transposé dans je ne sais quel siècle (je me demande si le metteur en scène le savait lui-même d’ailleurs) et où l’on se retrouve à un moment donné dans un lupanar du plus mauvais goût avec des personnes d’une vulgarité … (il ne s’agit pas ici d’une question de pudeur mais bien plus de laideur !) L’opéra n’est pas fait pour permettre à l’un ou l’autre de réaliser « sa » vision de l’œuvre mais bien pour se mettre au service du compositeur et du librettiste.
Quand je dis « belle à l’œil », je veux dire que certaines mises en scène se déroulent dans des décors d’une laideur insupportable parfois, tel ce Freischütz dont l’action se déroulait principalement dans un abattoir. Même s’il est vrai qu’il s’agit d’un opéra dont le livret est assez particulier, fallait-il nous faire subir le spectacle de ces pièces de viande sanguinolentes pendant toute la représentation ?
Il me semble donc qu’il s’agisse plus de bon goût et d’une imagination bien dirigée. J’ai vu Zémire et Azor (opéra classique) dans deux mises en scène totalement différentes : l’une très féerique avec des costumes aux couleurs éclatantes, des masques tout aussi beaux et des décors de mille et une nuit ; fabuleux ! La deuxième mise en scène était un spectacle de la Péniche Opéra dont les personnages étaient des marionnettes doublées par des interprètes qui leur prêtaient leurs voix. Tout autre spectacle mais tout aussi merveilleux.
Les mises en scène classiques laissent aussi parfois une impression de poussière et de lenteur qui ne sont pas toujours du meilleurs effets ou qui, trop compliquées par des montages de décors demandant de longs temps d’attente, coupent complètement la ligne dramatique de l’œuvre.
On parle beaucoup aujourd'hui de « dépoussiérer » l’opéra pour le rendre plus accessible à un grand nombre … certes, mais pas à n’importe quel prix, mettant en avant seulement quelques grands noms dans des mises en scène où eux-mêmes ne s’y retrouvent pas !
Je ne sais si je me suis exprimée clairement parce que beaucoup d’images et de souvenirs se bousculent dans ma tête dont quelques très belles mises en scène très simples et modernes mais bien en phase avec l’œuvre de Mozart, réalisées par un trio auquel je trouve beaucoup de talent : Philippe Sireuil, Didier Payen et Jorge Jara.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 25 Aoû - 18:54

En parlant de mise en scène "moderne" et de Freischütz, il y a actuellement sur le site de la Libre Belgique, journal belge, un article sur la dernière production de cette oeuvre à Salzbourg ... étonnant !!!

http://www.lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=104&art_id=365983
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 25 Aoû - 19:32

En effet c'est un peu "bizzaroïde". Heureusement qu'il n'y a pas de photos car je crois bien que je me serai arraché les cheveux devant mon écran

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
joachim

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 71
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Lun 27 Aoû - 11:41

De ce que j'en ai vu à la TV, ces mises en scène modernes me paraissent horribles. Non, pour moi les opéras doivent être joués tels qu'ils l'étaient à l'èpoque de leur composition.
Que Don Giovanni ou Almaviva soient avec leur perruque poudrée, que les "Murmures de la Forêt" de Siegfried se passent dans une vraie forêt au lieu d'être au pied d'un poteau (si, si, je l'ai vu ainsi).

Je l'ai dit sur un autre forum : il faudrait boycotter ces réalisations minables. Mais les mélomames comme nous vont d'abord écouter la musique, avant d'assister au spectacle, donc ces metteurs en scène sans goût ont encore de beaux jours devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Lun 27 Aoû - 11:52

Je ne suis pas complètement contre une mise en scène moderne tant que le livret est respecté. Ceci étant dit depuis un an, j'ai vu plus de mauvaises mises en scène qu'autre chose. Je n'oublie ni Sémiramide, ni Simon Boccanégra ni Le nozze di Figaro par exemple.
J'ai beaucoup aimé Les contes d'Hoffman de Carsen alors que j'ai détesté la production lyonnaise pour laquelle le metteur en scène a mis tout son monde dans un asile psychiatrique, ni plus ni moins. Beurk

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Lun 27 Aoû - 22:28

calbo a écrit:
J'ai beaucoup aimé Les contes d'Hoffman de Carsen alors que j'ai détesté la production lyonnaise pour laquelle le metteur en scène a mis tout son monde dans un asile psychiatrique, ni plus ni moins. Beurk

Je ne connais pas la mise en scène de Carsen mais par contre la production lyonnaise ne m'a pas particulièrement dérangée ... à moins que, comme dit Joachim, j'étais sous le charme de la distribution et plus particulièrement de José Van Dam et Nathalie Dessay !
J'ai beaucoup aimé aussi la mise en scène de Savary pour les Chorégies d'Orange ... toujours avec Van Dam et Dessay. Wink
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Lun 27 Aoû - 22:40

La mise en scène de Savary pour les chorégies d'Orange est une réussite ca c'est certain. Comme quoi on peut trouver un compromis entre tradition et modernité

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace


Dernière édition par calbo le Mer 26 Mar - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Snoopy

avatar

Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Dim 2 Sep - 23:29

Je suis d'accord avec Joachim et Calbo en meme temps. Je reste assez "conservateur" pour l'opéra ( car certains opéras perdent vraiment leur âme et sombrent dans le ridicule avec des mises en scène stupides ) mais d'autres s'en tirent bien.

Tout dépend de la "subtilité" du metteur en scène. Mais force est de constater que la plupart du temps c'est la cata. De plus, certains veulent volontairement "choquer" en espérant se faire un nom au détriment de l'oeuvre et là je ne suis pas d'accord du tout.

Mais parfois c'est une réelle et sincère créativité qui en fait une évolution. Tout comme Calbo, j'apprécie les mises en scènes de Savary assez décalées, voire même avec de l'humour sans que cela nuise à l'oeuvre. Mais bon, si je devais faire un choix, comme Joachim:les opéras doivent être joués tels qu'ils l'étaient à l'èpoque de leur composition.

Après tout sinon on peut tout se permettre: on va réecrire les Misérables? Roméo et Julliette, etc? au "gout du jour"? Non, une oeuvre est aussi le témoin d'une époque donc il faut la garder telle qu'elle a été conçue à l'origine.


Dernière édition par le Lun 3 Sep - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim

avatar

Nombre de messages : 347
Age : 71
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Lun 3 Sep - 13:45

Une fois de plus, nous sommes d'accords Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy

avatar

Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Lun 3 Sep - 19:07

joachim a écrit:
Une fois de plus, nous sommes d'accords Very Happy

Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Ven 11 Avr - 18:20

Snoopy a écrit:


Après tout sinon on peut tout se permettre: on va réecrire les Misérables? Roméo et Julliette, etc? au "gout du jour"? Non, une oeuvre est aussi le témoin d'une époque donc il faut la garder telle qu'elle a été conçue à l'origine.

Les frères Alagna ont récemment donné l'exemple parfait de ce qu'on ne fait pas avec un opéra : le ré-écrire à la sauce Alagna et faire une mise en scène la plus tapageuse possible. S'ils voulaient faire parler d'eux c'était réussi car rarement un Orféo aura fait couler autant d'encre. (je parle bien sûr de la production bolognaise de l'Orféo de Montervedi)

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Ven 11 Avr - 18:59

Je viens de lire aujourd'hui un article de Sergio Segalini à ce sujet. C'est effarant de voir que l'on puisse comme cela modifier une oeuvre pour qu'elle corresponde au timbre de voix et aux fantasmes d'un metteur en scène !
A ce compte là, faisons chanter le grand inquisiteur par un ténor et transportons Don Carlo au pays du soleil levant ... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Papagena
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 58
Localisation : Quelque part sur la terre (belge)
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 8:29

Bel Canto a écrit:
A ce compte là, faisons chanter le grand inquisiteur par un ténor et transportons Don Carlo au pays du soleil levant ... Shocked
C'est pas le cas ? Laughing
Non sans rire, c'est vrai qu'il faut parfois un peu dépoussièrer l'opéra mais cela ne signifie pas en changer le contexte et sutout la partiton. Non mais où on va ? Traviata va se passer dans un lupanard et Macbeth sera revu sauce Maffia? Et cela au nom d'actualiser les choses et surtout de démocratisation de l'opéra. Faites moi rire...

_________________
La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée.
[Platon]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 10:42

Savez vous que Rototo a voulu faire de même avec le Faust de Gounod? Sauf qu'apparemment Angéla a eu vite fait de mettre le hola et il ne l'a pas fait.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 12:02

Non au scandale de la mise en scène moderne qui dénature les opéras, j'ai déjà vu avec Fidelio de Beethoven, un beau scandale un opéra dénaturé, une musique massacrée, des spectateurs en fureur, c'était en 2005 à Bonn, mon premier Fidelio, heureusement depuis j'ai eu l'occasion de le revoir dans une mise en scène sobre et bien adaptée.

Il en est ainsi pour tous les autres opéras, non à la mise en scène moderne, j'ai vu un nombre incalculable d'opéras dans mon jeune âge, dont les mises en scène représentaient bien le sujet, dernièrement la Traviata m'a vraiment scandalisée.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 13:10

On se calme la, car il y a scandale et scandale. Il peut y a voir de jolies transpositions comme il peut y avoir les pires horreurs. Simon Boccanégra à l'ONP en 2006 par exemple est l'un des ratages qui a le plus rassemblé public et critiques contre Mortier et son metteur en scène.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 14:28

Désolée, mais je maintiens mon jugement sur les mises en scène modernes, à chacun ses idées, je n'ai plus été voir d'opéras depuis Fidelio, et encore cela faisait des années que je ne savais pas ce qu'était une scène d'opéra, manque de chance, involontaire, mais la vie est ainsi.Si je vais de l'avant pour bien des choses, je reste trés attachée à d'autres
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 14:33

Même si je suis assez "puriste" parler de scandale en la matière me parait excessif.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 15:17

Je suis d'accord avec toi Calbo !
Par ailleurs, il y a des mises en scène "classiques" qui sont bien plus mauvaises que d'autres plus "modernes" ; l'opéra, comme n'importe quel art, doit évoluer pour autant que tous les protagonistes respectent l'oeuvre et le compositeur. study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 15:22

A votre aise, vous avez votre point de vue, j'ai le mien, j'ai assisté au scandale, croyez-moi quand vous aurez vu autant d'opéras que j'en ai vu, et celui de Bonn a été unique, hurlements, sifflets, gens qui partaient, une mise en scène effarante, un article a paru, malheureusement il est en allemand et trop long à recopier, au deuxième acte la moitié de la salle était partie.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 16:29

Je t'invite encore une fois à modérer tes propos Cécile. Il me déplairait d'avoir à fermer ce fil qui jusque la avait fait l'objet de discussions calmes et sans animosité. Si tu nous traduisait une partie de cet article ou si tu avais des photos de presse pour soutenir ton propos ca serait aussi pas mal pour que nous comprenions enfin en quoi cette mise en scène était scandaleuse

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 17:58

Avant que tu ne décides éventuellement de fermer le fil, ce que tu ne devrais pas faire, car je vais te copier un article sur cet opéra auquel, j'ai assisté en 2005 à BONN, ensuite je viendrais regarder vos commentaires que je trouve trés intéressants, mais je m'abstiendrai d'émettre une opinion.

FIDELIO ou le triomphe de l'amour du snobisme : mais où est donc BEETHOVEN ?

Dimanche 26 Septembre 2005 en soirée - En consultant le programme, le spectateur de cette première de FIDELIO pouvait constater par anticipation qu'un évènement exceptionnel se préparait à être dévoilé : le rôle de "Leonore"
serait tenu par une femme, et celui de ..."FIDELIO" par un homme ! Plus encore, une ligne indiquait "textes de Friederick Roth". Qu'allons-nous donc découvrir !

Disons-le sans détour, nous allons assister à la représentation d'une oeuvre trés personnelle, au sein de laquelle BEETHOVEN relégué au second plan - voire oublié et méprisé- par un metteur en scène imbu de lui-même.

Tout commence avant la première note de musique, des danseurs sont à la noce, les mariés rigolent, les invités s'amusent. Il ne faut qu'un instant pour comprendre qu'il s'agit du mariage de Léonore et de Florestant. Si l'idée peut sembler séduisante, cette pantomime ne semble pas finir.le public est interloqué. Le rideau se baisse, et l'orchestre de Bonn, conduit avec sobriété par Roman Kofman, interprête l'ouverture de ...
Léonore 3 ! choix singulier que rien n'expiquera, sauf, peut-être, la volonté de surprendre à tout prix l'auditeur.

Le rideau s'ouvre derechef, sur un décor résolument moderne : drapeau blanc tendu faisant office de mur de la prison. Les hommes sont en costumes noirs. les femmes en robes longues. Léonore restera en robe de mariée et les gardiens seront à l'image de "Men in black" qui auraient égaré leurs lunettes. Une fois encore : à un Fidelio avec costumes de l'époque voulue par les auteurs et qui se déroulerait en Espagne ?

"Fidelio" est donc interprêté par un homme, D. Schussler, rôle symbolique,projection de "Léonore" tenue par N. Gustafson, qui se déplace sur scène et chante la partition. Là encore, nous pourrions croire à un coup de génie. Apres tout, qui n'a jamais eu du mal à croire que Marzelline pouvait se méprendre à ce point en voyant Fidelio/Léonore ? Mais le metteur en scène ne concrétise que l'esquisse de l'idée.Souvent l'un ou l'autre erre sur scène, complètement désoeuvré. Mais ce personnage de "Fidelio" remplit une autre fonction. De temps à autre entre deux scènes, la musique s'arrête et il se met à déclamer les textes de Friederike Roth. Notre Allemand scolaire ne nous a pas permis de saisir toutes les subtilités de ces textes. Cependant, le public de Bonn, lors de cette "Première" ne s'y est pas trompé : rapidement au cours de ces longs monologues, les spectateurs échangent entre eux, puis le brouhaha s'amplifie. Finalement, les sifflets fusent, des voix
s'élèvent pour crier "Beethoven !", "Musique !", ou pour se lancer dans un bon mot ironique, faisant éclater la salle de rire. Le public reste juste, siffle la mise en scène, mais applaudit les chanteurs, dès la fin de leurs airs pour bien signifier qu'ils ne sont absolument pas en cause.

J'en ai encore une grande page à écrire, je peux continuer si tu veux, mais je garde le souvenir d'une immense détresse pour Beethoven.

Article paru dans la revue de l'Association Beethoven France et écrit par notre Président D. PREVOT, dont le jugement est plus que juste.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 21:03

Je ne fermerai pas le fil pour l'instant mais s'il devait y avoir de nouveaux échanges aussi tranchés cela sera fait sans préavis

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   Sam 12 Avr - 21:23

calbo a écrit:
Je ne fermerai pas le fil pour l'instant mais s'il devait y avoir de nouveaux échanges aussi tranchés cela sera fait sans préavis

Apparemment, tu ne te satisfais pas de mon explication, cet article est de source sûre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mise en scène moderne ou "traditionnelle"?   

Revenir en haut Aller en bas
 
mise en scène moderne ou "traditionnelle"?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Spectacle mise en scène "Les 12 Travaux de L'Orphéon
» Mise à jour de la rubrique "PHOTOS" sur MikaWebsite[.Com!]
» La tenue de scène "papillon"
» Maria Callas: "Callassotherapy" (1952-1955)
» Le Messie de Haendel , hier soir sur Arte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 2e étage : musique classique :: opéra-
Sauter vers: