artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 André I Danican Philidor (vers 1647 1730)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: André I Danican Philidor (vers 1647 1730)   Lun 16 Juil - 12:13

André I Danican Philidor dit « l’aîné » est un compositeur et musicien de Louis XIV né à Versailles vers 1647 et mort Dreux en 1730. Il était qualifié d'Ordinaire de la Musique du Roi, mais surtout copiste et bibliothécaire du monarque.
Entré dès le 12 octobre 1659 à la Grande Ecurie du roi en tant que quinte de cromorne et et trompette marine succédant ainsi à son oncle Michel II, entré à l’Ecurie depuis 1651, ce Philidor « l’aîné » n’a pas tardé à devenir hautbois des Mousquetaires de 1667 à 1677. A ce titre, il suivra Louis XIV dans la plupart de ses campagnes de Flandres (notamment au siège de Maastricht le 10 juin 1673), Franche-Comté, Pays-Bas, Lorraine et Alsace. Il se spécialise alors dans la composition de marches militaires destinées à accompagner les troupes. Interprète dans l'orchestre du Bourgeois gentilhomme que Molière donne en 1670 à Chambord il intègre au poste de basson, la Chapelle de la Reine dès 1672. « Dessus de cromorne et dessus de hautbois des Petits Violons de la Chambre » de 1690 à 1716, Lully le fait entrer à l’Académie Royale de Musique en 1677. « Tambour de la Chambre et Grande Écurie » du roi le 12 mai 1678, il revendra finalement cet office le 6 juin 1699, apès avoir accompagné une nouvelle fois son monarque en Alsace, Franche-Comté, Luxembourg, Allemagne et Flandres. Du 23 décembre 1681 au 16 décembre 1729, il officie comme « haute-contre de hautbois et dessus de violon de la Chambre et Grande Écurie » du Roi puis comme « flûte et basse de cromorne des Symphonistes de la Chapelle » royale en 1682. Il endosse alors le titre envié d'Ordinaire de la Musique du Roi.
En 1702, il sera en charge de la garde de la Bibliothèque de la Musique du Roi que ce dernier avait fondé peu après son avènement afin d'ajouter aux productions de son règne (et/ou de son ordre), l’ensemble des œuvres musicales créées sous ses prédécesseurs, Henri IV et Louis XIII. C'est François Fossard (1642-1702), petit violon du Roi et symphoniste de la Chapelle, qui fut en premier lieu chargé de cette tâche. André Danican le seconda dès 1683 avant de lui succéder définitivement à sa mort, ainsi que le prouve un Privilège d'édition joint aux « Airs italiens » publiés conjointement par les deux hommes en 1695 : « Nos chers et bien aimés André Danican Philidor et François Fossard, tous deux Ordinaires de notre musique, nous ont fait remonstrer, que depuis trente années, ils ont recueilly avec soins par nos ordres, tous ce que les plus célèbres musiciens de L’Europe ont composé de plus beau, tant pour la Musique de la Chapelle, Musique de nostre Chambre, Simphonies instrumentales qu’autres pièces choisies des Opéras qui ont esté faits dans les Pays estrangers dont ils ont rassemblé pour nostre service plus de mille volumes écrits à la main qui n’ont point encore été imprimez dans nostre royaume. »
C’est à André Danican que l'on doit l'inestimable richesse des fonds musicaux de la Bibliothèque nationale de France et celle de Versailles : ballets, opéras, musique instrumentale ou religieuse y sont réunis en de précieux volumes qui présentent notamment la plupart des grands ballets et comédies ballets de Lully et les productions vocales de Lalande. Avec son frère, Jacques Danican Philidor « le cadet », il est l'aîné de la dynastie ayant œuvré au service de Louis XIV. Anne et François furent fils, parmi les 23 enfants de deux lits différents, d'André I tandis que Pierre sera celui de Jacques. Selon Titon du Tillet, « ces Musiciens formeront des Concerts agréables et brillants sur le Parnasse, qui en feront résonner les Collines, les Vallons et les Echos [...] ». Il poursuit à propos d'André I : « Pierre Danican Philidor étoit Bibliothécaire des Livres de Musique du Roi ; il a assemblé deux Livres de Symphonies, dont il est Auteur de la meilleure partie ; ils sont imprimés chez Christophe Ballard, de même que deux Livres d’Airs et de Sonates, pour la Flûte et le Hautbois de François Philidor, son fils [sic]. » Il n'était pas aisé de distinguer à cette époque une généalogie bien complexe et l'on excusera l'historien de la méprise dynastique...

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
André I Danican Philidor (vers 1647 1730)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» André Danican Philidor
» Anne Danican Philidor
» Pierre Danican Philidor
» François-André Danican Philidor
» André Chénier - Bastille - Décembre 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: 1er étage : Le bureau des compositeurs :: période baroque-
Sauter vers: