artistes-classiques.forumculture.net

débats autour des artistes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paul Kletzki (1900 1973)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Paul Kletzki (1900 1973)   Dim 24 Juin - 19:05

Paul Kletzki (à l'origine Pawel Klecki) est un chef d'orchestre et compositeur polonais, naturalisé suisse, né à Lodz le 21 mars 1900 et décédé en répétition d'orchestre à Liverpool le 5 mars 1973.
Il intègre l'Orchestre de la Philharmonie de Lodz, à l'âge de quinze ans. Il se rend ensuite à Varsovie, où il étudie le violon avec Emil Mlynarski au Conservatoire National. Là, il suit également des cours de philosophie. Il rejoint Berlin en 1921 pour parachever sa formation. Ses talents de compositeur vont être encouragés et soutenus par Toscanini, puis par Furtwängler qui lui permettra même de diriger le fameux Orchestre philharmonique de Berlin en 1925. Mais la politique antisémite des dirigeants nationaux-socialistes allemands le contraindront à quitter Berlin. Débute pour lui une période d'émigrations successives : en Italie, il enseigne la composition à Milan, mais le régime mussolinien d'obédience fasciste provoque, à nouveau, son départ vers l'Union Soviétique. Là aussi, il ne peut y vivre sans crainte, compte tenu de la politique de Grande Terreur déclenchée par Staline dès 1936. Kletzki s'installera, en définitive, en Suisse. Paul Kletzki possédait de réels dons de compositeur : son émouvante Troisième Symphonie « In Memoriam », achevée en octobre 1939, en est un parfait exemple. Cette œuvre rend hommage aux victimes de l'Holocauste. Kletzki, comme nombre de ses compatriotes, a perdu une grande partie de sa famille dans les camps d'extermination nazis. À partir de 1942, il cesse de composer, arguant que le nazisme avait annihilé ses facultés spirituelles et son pouvoir créatif. Après-guerre, il atteindra, toutefois, la renommée grâce à ses capacités de chef d'orchestre. Il dirigera l'Orchestre symphonique de Dallas entre 1958 et 1961, puis l'Orchestre de la Suisse Romande, fondé par Ansermet, de 1967 à 1970.
Kletzki a défendu, avec constance, les symphonies de Sibelius et de Mahler, à une époque où celles-ci n'avaient pas encore totalement convaincu le public. Il laisse, à la tête de la Philharmonie Tchèque, un enregistrement des symphonies de Beethoven, marqué par le souci d'objectivité et de clarté dans le détail.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3579
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Paul Kletzki   Dim 24 Juin - 19:11


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
Paul Kletzki (1900 1973)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hans Schmidt-Isserstedt (1900-1973)
» IDEES POUR LE REVEILLON DE NOEL LES RECETTES DU MENU DU 1er FEVRIER 1973 DE PAUL BOCUSE
» Gibson Jeff Beck 1954 Les Paul Oxblood
» [VENDU] - Réso Paul Beard by Goldtone RoundNeck à Vendre
» Paul et Virginie de Jean-François Lesueur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-classiques.forumculture.net :: rez de chaussée : loge des artistes :: chefs d'orchestre-
Sauter vers: